En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"L'Amie du Diable" : Quelle affaire ce thriller 2 en 1 !

Edité par
le 21 juillet 2010 à 17h55
Temps de lecture
3min
L'amie du diable -Peter Robinson

L'amie du diable -Peter Robinson / Crédits : etf1

A lire aussi
LivresThriller - Deux femmes assassinées le même jour, aucun lien apparent, deux inspecteurs qui font tout pour s'éviter, voilà les liens qui font de "L'Amie du Diable" de Peter Robinson, un roman attachant.

L'inspecteur Banks et Annie Cabbot sont entraînés dans les méandres d'une affaire resurgie d'un lointain passé. Plus qu'une intrigue, ce sont une ambiance, des peintures, des portraits et des méandres psychologiques que Peter Robinson nous invite à dénouer.

Oui, on aime Robinson pour l'atmosphère de son écriture. Bien sûr il y a une enquête qui piétine, bien sûr il y a des meurtres sordides, bien sûr il y a des rebondissements mais ce n'est pas ce que l'on garde la dernière de couverture refermée. On est marqué par la dureté du quotidien, par celle des sentiments des protagonistes, des histoires refoulées par dessus lesquels les deux héros doivent passer afin d'accomplir ce qui doit être. Car voilà la morale de cette fable policière : les concessions auxquelles chacun doit consentir pour avancer dans la vie. Cela suffit à faire de L'Amie du Diable un roman policier qui ne laisse pas indifférent.

Juste ce qu'il faut de psychologie

D'un côté, Alan Banks enquête sur l'affaire d'une étudiante violée et étranglée à la sortie d'un pub dans Le Labyrinthe, un vieux quartier fait de ruelles sombres à Eastvale dans le Yorkshire. De l'autre, Annie Cabbot se voit confier l'enquête "Karen Drew", tétraplégique, retrouvée sur une falaise dominant la mer du Nord assise dans son fauteuil roulant, la gorge tranchée au scalpel...

Plus de chroniques
littéraires avec

Bouquiner

Les deux inspecteurs sont dès lors entraînés dans les méandres de ces histoires surgies du passé avec de puissants relents de vengeance. A noter, des personnages atypiques : Jackman, une fière inspectrice noire, Gervaise, une commissaire exigeante, Templeton, le faux mauvais détective et les nombreux seconds rôles tour à tour suspects. Un bon polar avec juste ce qu'il faut de psychologie.

L'amie du diable

de Peter  Robinson

Le Livre de Poche

7,50 euros

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience