En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Décès de l'écrivain Robert Sabatier à l'âge de 88 ans


le 28 juin 2012 à 13h59 , mis à jour le 28 juin 2012 à 21h13.
Temps de lecture
3min
Robert Sabatier

L'écrivain Robert Sabatier en 2001. / Crédits : AFP

À lire aussi
LivresL'écrivain Robert Sabatier est décédé jeudi en région parisienne à l'âge de 88 ans. Doyen de l'Académie Goncourt, il s'est imposé comme un grand de la littérature populaire avec "Les allumettes suédoises", qui connut un énorme succès à la fin des années 1960.

L'annonce a été faite par l'éditeur Albin Michel. L'écrivain Robert Sabatier est décédé jeudi en région parisienne à l'âge de 88 ans. Il est décédé ce jeudi à 13 heures à l'hôpital Ambroise Paré de Boulogne-Billancourt", a précisé la maison d'édition, confirmant une information du Point.fr.
 
Doyen de l'Académie Goncourt, Robert Sabatier s'est imposé comme un grand de la littérature populaire avec "Les allumettes suédoises", qui connut un énorme succès à la fin des années 1960, mais aussi comme un poète exigeant, auteur d'une monumentale "Histoire de la poésie française".

Né le 17 août 1923, cet enfant de Montmartre, orphelin à 12 ans, peuplait ses livres de personnages truculents et fit revivre dans une vingtaine de romans le Paris gouailleur, insouciant, un peu anar, des années 1930. Au lendemain de la guerre, et après avoir pris le maquis, il rentre à Paris pour vivre sa passion de la littérature. Son premier roman, "Alain et le nègre" (1953), est salué par la revue "Les lettres françaises" comme "le premier roman français antiraciste" et adapté par Julien Duvivier au cinéma.

Encouragé par Albert Camus et quelques figures de l'après-guerre, il publiera une quinzaine de livres en quinze ans. Mais c'est avec "Les allumettes suédoises" (1969), premier volet des aventures du jeune Olivier, orphelin lui même, qu'il rencontre le succès populaire. Le livre rate de peu le Goncourt, mais Sabatier ajoutera sept épisodes en trente ans aux aventures d'Olivier : "Les noisettes sauvages" (1974), "David et Olivier" (1986), "Olivier et ses amis" (1993)... La saga s'est vendue depuis à des millions d'exemplaires dans le monde.

Commenter cet article

  • sophie70000 : Condoléances à sa famille. J'ai lu vos livres étant plus jeune.

    Le 28/06/2012 à 23h34
  • froggyb : Encore une Grosse Tete qui nous quitte. On serre les miches Bouvard et on continue de nous faire rire SVP!

    Le 28/06/2012 à 15h19
      Nous suivre :
      Sur LCI, clash entre un journaliste et le patron des jeunes FN

      Sur LCI, clash entre un journaliste et le patron des jeunes FN

      logAudience