En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Didier Van Cauwelaert, parce qu'il le vaut bien...


le 23 août 2012 à 14h10 , mis à jour le 23 août 2012 à 14h33.
Temps de lecture
3min
Double Identité - Didier Van Cauwelaert

Double Identité - Didier Van Cauwelaert / Crédits : e-tf1

A lire aussi
LivresManipulation, espionnage, grands groupes de cosmétiques, voici les ingrédients réunis par Didier Van Cauwelaert dans "Double Identité", dans lequel un homme manipulé par les services secrets se bat contre l'industrie du luxe.
Didier van Cauwelaert reprend le personnage de Martin Harris, qu'on avait quitté dans Hors de moi. On y avait fait la connaissance d'un botaniste qui, en sortant du coma après un accident de voiture, était le seul à être certain de son identité vu que personne ne le reconnaissait.
Or cet homme était en fait un tueur à qui on avait donné une fausse identité, de faux souvenirs, de fausses connaissances scientifiques, de faux détails d'une vie de couple. Tout cela grâce à l'hypnose, afin qu'il soit parfaitement crédible. Sauf que dans le coma, c'est l'inconscient qui avait pris le pas et que sa mémoire ne remontait que les détails de sa fausse vie.
On le retrouve donc dans Fausse Identité avec toute sa mémoire. Sauf qu'il refuse d'avoir été un tueur implacable. Il veut être ce botaniste, c'est cette personne que son inconscient a choisie. C'est pourquoi il va partir dans une quête d'identité et découvrir qu'un Martin Harris a vraiment existé et qu'il est mort 3 ans plut tôt en laissant une femme. Avec ses vrais faux souvenirs de botaniste, il est obsédé par une plante. La recherche de cette plante va le mener jusqu'à la veuve du vrai Martin Harris.

Lire la suite sur Bouquiner.net

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience