En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'écrivain italien Antonio Tabucchi est décédé


le 25 mars 2012 à 19h48 , mis à jour le 25 mars 2012 à 19h51.
Temps de lecture
3min
Antonio Tabucchi

L'écrivain italien Antonio Tabucchi. / Crédits : LCI

À lire aussi
LivresAntonio Tabucchi est décédé à Lisbonne à l'âge de 68 ans des "suites d'une longue maladie". Considéré comme l'un des plus grands écrivains italiens contemporains, Antonio Tabucchi est notamment l'auteur de "Nocturne indien", "Pereira prétend" et "Tristano meurt".

L'écrivain italien Antonio Tabucchi est décédé à Lisbonne à l'âge de 68 ans des "suites d'une longue maladie", a-t-on appris dimanche auprès de son traducteur en français, Bernard Comment. Considéré comme l'un des plus grands écrivains italiens contemporains, Antonio Tabucchi est notamment l'auteur de "Nocturne indien", "Pereira prétend" et "Tristano meurt".
 
Auteur d'une vingtaine de livres traduits dans une quarantaine de langues, cet écrivain, universitaire et essayiste, était le traducteur et passeur de l'oeuvre de l'écrivain portugais Fernando Pessoa en italien.  Plusieurs de ses romans ont été portés à l'écran, dont "Nocturne indien" (prix Médicis étranger, 1987) par Alain Corneau, et "Pereira prétend" par Roberto Faenza avec Marcello Mastroianni, ce qui a contribué à faire de Tabucchi un auteur à succès.
 
Professeur de langue et de littérature portugaises à l'université de Sienne, près de Florence, romancier, nouvelliste, Antonio Tabucchi a été chroniqueur en Italie pour le Corriere della Sera et en Espagne pour El País, et un polémiste très engagé contre le gouvernement de Silvio Berlusconi. Fils unique d'un marchand de chevaux, Antonio Tabucchi, né le 24 septembre 1943 à Pise en Toscane, a étudié la philologie romane, puis à partir de 1962, la littérature à Paris, où il a découvert le poète Fernando Pessoa en lisant la traduction française du Bureau de tabac.
 
Son enthousiasme lui a fait découvrir la langue et la culture du Portugal, qui deviendra sa deuxième patrie. Il a poursuivi alors des études de littérature portugaise à l'université de Sienne et rédigé une thèse sur le "Surréalisme au Portugal". Passionné par l'oeuvre de Pessoa, il a traduit toute son oeuvre en italien, avec sa femme, rencontrée au Portugal.

Commenter cet article

  • jpard : Paix à son ame

    Le 26/03/2012 à 05h52
      Nous suivre :
      Et tout content de l'avoir, il fit tomber son tout nouvel iPhone 6...

      Et tout content de l'avoir, il fit tomber son tout nouvel iPhone 6...

      logAudience