En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La chute de l'Amérique... en 2035 ?


le 30 octobre 2012 à 06h00 , mis à jour le 30 octobre 2012 à 11h32.
Temps de lecture
3min
Flashback - Dan Simmons

Flashback - Dan Simmons / Crédits : e-tf1

À lire aussi
LivresL'Amérique vue à travers la littérature - Dan Simmons, l'auteur du cycle Les Cantos d'Hyperion, du diptyque Ilium et Olypmos , imagine un futur proche apocalyptique où l'Amérique est ruinée suite à la crise des dettes souveraines et à la politique sociale d'Obama.
En 2035 le monde a changé. Les Etats ne sont plus unis, ruinés par la dette nationale, la guerre civile met à feu et à sang des états déchirés par des guerres ethniques. Les hispaniques de la Reconquista se sont emparés de la moitié de la cote Ouest. Le japon, redevenu féodal a la main mise sur ce qui reste de la bannière étoilée tandis que le nouveau Califat musulman dicte sa loi dans le monde et qu'Israël a été rasé par le feu nucléaire.

Dans ce monde sans joie, la population trouve refuge dans une nouvelle drogue : le flashback. Elle permet de revivre ses souvenirs dans les moindres détails, comme s'il y était.

Nick Bottom, ex-flic de Denver, est accro au flashback depuis la mort de sa femme. Il passe ses journées à revivre les moments heureux, sans se soucier du monde réel ayant confié son fils au père de sa femme décédé, vivant à Los Angeles. Jusqu'au jour où il est engagé par le conseillé plénipotentiaire Nakamura, multimilliardaire japonais, pour rouvrir l'enquête de son fils assassiné 6 ans plus. L'ex policier avait travaillé sur le dossier à l'époque, et l'oligarque nippon compte sur son habitude du flashback pour trouver de nouvelles pistes. Bottom va vite se rendre compte que l'assassinat du fils Nakamura n'est qu'un alibi et qu'il est manipulé pour une raison qu'il va comprendre au fil de l'enquête.

 

Dan Simmons brosse un portrait de l'Amérique assez sombre en prenant un angle assez partisan. Connu pour ses convictions assez républicaines, Simmons décrit une Amérique ruinée économiquement, politiquement, socialement à cause de la politique sociale entamé sous l'ère Obama.

Lire la suite sur Bouquiner.net

Commenter cet article

  • cyril.colombani : Les gars, c'est de la sf .... pas un manifeste politique.

    Le 31/10/2012 à 17h47
  • coyoteinfo21 : Bon il aime pas Obama SIMMONS!! Mais la faute que sur lui , il éxagère le coco!!

    Le 31/10/2012 à 14h23
  • fimadou : Ce farfelu croit que les chinois,principaux bailleurs de la dette américaine,vont laisser le gâteau pour d'autres?

    Le 30/10/2012 à 13h48
      Nous suivre :
      Ice Bucket Challenge : Obama et Poutine ont refusé, voici le 1er président à relever le défi

      Ice Bucket Challenge : Obama et Poutine ont refusé, voici le 1er président à relever le défi

      logAudience