En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Upper Black, plongée dans la haute société noire


le 31 octobre 2012 à 02h00 , mis à jour le 31 octobre 2012 à 09h46.
Temps de lecture
3min
Un roman américain - Stephen Carter

Un roman américain - Stephen Carter / Crédits : e-tf1

À lire aussi
LivresL'Amérique vue à travers la littérature - Barack Obama, premier président noir candidat à sa propre succession, montre bien que l'intégration des afro américains n'est pas seulement une question se posant pour les classes défavorisées. La haute société noire a toujours joué un rôle dans la politique. C'est ce que montre Stephen Carter, avec Un Roman Américain, où il va traverser 20 ans d'histoires américaines vues par les classes favorisées noires de 1950 à 1970.

Carter va explorer un aspect de la société américaine que l'on ne connait pas, qui a rarement été pris comme thème : la haute société noire.

Un homme et une femme, qui s'aiment et se cherchent tout au long de ce roman, vont tenter pendant plus de 20 ans de mettre à jour un complot auquel ils sont les seuls à croire.

Eddie Wesley est un jeune écrivain noir new yorkais qui connait un succès grandissant. Sa sœur Judie est une étudiante en droit engagée pour la cause noire, promise à la cour suprême mais qui disparait mystérieusement sans laisser de trace.

Aurélia est jeune femme bien décidée à se hisser dans la bonne société d'Harlem. Bien qu'amoureuse d'Eddie elle épouse un millionnaire de la bonne société noire qui semble faire partie d'une congrégation secrète.

L'habilité de Stephen Carter pour donner du volume à son histoire est de mêler, sur fond de conspiration politique et d'évolution des droits civiques, des personnages historiques réels comme Nixon, les Kennedy, les blacks panthèrs des personnages de pure fiction. L'extraction sociale de ses protagonistes donne cette force aux personnages d'être des anti clichés des noirs américain dans la mesure où ils revendiquent leur appartenance à une élite, à une bourgeoisie influente dont on ignorait même l'existence.

Lire la suite sur Bouquiner.net

Commenter cet article

      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience