En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

VIDEO. 350.000 personnes pour Marseille capitale de la culture

Edité par
le 12 janvier 2013 à 21h31 , mis à jour le 12 janvier 2013 à 21h33.
Temps de lecture
3min
Coup d'envoi de Marseille-Provence 2013
A lire aussi
CultureQuelque 350.000 personnes étaient massées samedi soir dans le centre de Marseille pour assister à la fête d'ouverture de la capitale européenne de la culture.

Quelque 350.000 personnes étaient massées samedi soir dans le centre de Marseille pour assister à la fête d'ouverture de la capitale européenne de la culture, titre décerné pour cette année à la cité phocéenne et aux 90 communes environnantes, a indiqué le responsable de l'organisation.

"C'est un record absolu pour Marseille, du jamais vu, même pour une coupe d'Europe ! C'est inouï," a dit Jean-François Chougnet, directeur de l'association Marseille-Provence 2013, organisatrice de cette année culturelle. "Nous avons fait le point avec les autorités, il y avait environ 350.000 personnes à 20h" dans le centre, entièrement piétonnisé pour l'occasion, a-t-il dit. Selon la police, il y aurait même 380.000 à 400.000 personnes. "Ça se passe bien, les gens ont l'air content, c'est important, c'est l'essentiel", a commenté M. Chougnet.

Spectacles et performances prévues dans la ville

Sur et autour du Vieux-Port la foule était des plus compacte pour assister à un premier quart d'heure de lancement spectaculaire ("clameurs" - sortes de chorales participatives - et feu d'artifice), suivi de dizaines de spectacles et performances prévues dans la ville jusqu'en fin de soirée. Les organisateurs espéraient 300.000 visiteurs.

Selon M. Chougnet, ils étaient même plusieurs milliers à participer à la "grande clameur" organisée à Aubagne. Toute la journée, les musées, qui faisaient portes ouvertes, ont accueilli du monde, a-t-il encore dit: "On a pulvérisé nos records au J1 (hangar portuaire transformé en musée, NDLR). Friche de la belle de mai, les expositions à la Vieille Charité... ça n'a pas désempli!" 

Commenter cet article

  • saneman : Mouais .....ça ne changera pas l'image désastreuse de la ville, à tous les niveaux !!!

    Le 13/01/2013 à 07h56
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience