En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La grève globalement moins suivie

David Straus par
le 20 juin 2001 à 15h22
Temps de lecture
4min
bus autobus grève dépôt

Crédits : INTERNE

A lire aussi
EconomieA l'occasion d'une réunion paritaire de branche sous l'égide du ministère des Transports, mercredi à Paris, des syndicats de bus ont appelé leurs affiliés à se croiser les bras aujourd'hui dans 36 villes de province. A l’instar des pompiers ou des surveillants de prisons, les chauffeurs souhaitent partir à la retraite plus tôt.

La bataille des tranchées continue en province entre une partie des chauffeurs de transports urbains et leurs patrons. Pour la huitième fois depuis le début de l’année, les syndicats ont déposé pour aujourd'hui des préavis de grève dans plusieurs grandes agglomérations du pays afin d’obtenir la retraite à 55 ans, ce dont l’Union des transports publics (UTP, patronat) ne veut pas entendre parler (voir encadré ci-dessous).

Les chauffeurs se mobilisent à l'occasion d'une nouvelle réunion paritaire de branche sous l'égide du ministère des Transports, demain à Paris, qui portera sur "les conditions de travail et les conditions de cessation d'activité dans les transports urbains prenant en compte l'évolution des métiers et de leur environnement". Si la mobilisation est moindre qu’en mai dernier, 38 préavis de grève ont néanmoins été déposés à l'appel de la CGT et FO, la CFDT s’étant abstenue.

La situation ce midi

  • Borbeaux - Aucun bus ne circule. Les effets de la grève des transports couplés à l'affluence due au salon Vinexpo et aux travaux au pont d'Aquitaine et sur l'itinéraire du métro ont provoqué de sérieux bouchons.
  • Clermont-Ferrand - Aucun bus ne circule.
  • Evreux - Un bus sur deux.
  • Grenoble - 97% des bus et tramways circulent.
  • Lyon - Un bus sur cinq en service. Un tramway sur deux circule. Le métro est peu affecté.
  • Marseille - Un bus sur huit et un tramway sur six sont en circulation. Sept métro sur dix sur la ligne 1, six sur dix sur la ligne 2.
  • Montpellier - Les lignes de bus et de tram sont légèrement affectées, selon la direction. Le métro automatise Val circule normalement.
  • Nancy - Un bus sur deux.
  • Perpignan - Service minimum le matin. Le trafic doit revenir à la normale l'après-midi.
  • Rouen - Deux bus sur trois et quatre métros sur cinq circulent.
  • Saint-Etienne - Trafic assuré à 99%.
  • Strasbourg - Un tram sur quatre circule et 25 bus en circulation : certaines lignes ne sont pas desservies.
  • Toulon - Trafic assuré à 99% sauf pour le ramassage scolaire ou d'ouvriers.
  • Toulouse - Trafic quasiment normal après un arrêt de travail d'une heure à l'embauche des chauffeurs de bus. Le métro fonctionne normalement.
  • Villes précédemment touchées et épargnées aujourd'hui: Angers, Annecy, Béziers, Chambéry, Le Havre, Lille, Nantes, Nice et Sète.


Quand on peine, il faut partir

Quand certains se battent pour maintenir la retraite à 60 ans, les chauffeurs eux voudraient l’obtenir à 55 ans. Arguant de conditions de travail difficiles et de l’insécurité grandissante, ils entendent être traîtés comme leurs collègues de la RATP. D’autres ont réclamé avec succès un départ anticipé, comme les pompiers ou les surveillants de prison l’an dernier.

  • EDF-GDF : retraite à 55 ans (si 15 ans de service ou 10 ans de travail insalubre)
  • Fonctionnaires en service actif (infirmières, policiers, etc) : 55 ans (si 15 ans d'ancienneté)
  • Marins pêcheurs : 55 ans (après 40 ans de service)
  • Mines : 50 ans (si 30 ans d'ancienneté)
  • Pompiers : 50 ans (si 25 ans de service)
  • RATP : 50 ans (si 25 ans de services "roulant")
  • SNCF : 50 ans (si 25 ans de service "roulant")
  • Surveillants de prison : 55 ans

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience