En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La nouvelle liste noire des pays qui lavent plus blanc

Sophie Lutrand par
le 22 juin 2001 à 16h21
Temps de lecture
3min
argent monde

Crédits : INTERNE

A lire aussi
EconomieDix-sept pays sont accusés de ne pas collaborer à la lutte contre le blanchiment d'argent selon la nouvelle liste publiée vendredi par le Gafi. L'organisme chargé de lutter contre l'argent sale a également adressé un ultimatum à la Russie, la menaçant de sanctions si elle ne faisait pas de progrès en la matière avant le 30 septembre.

Le Gafi (groupe d'action financière sur le blanchiment des capitaux) a rendu publique vendredi la nouvelle liste noire des pays accusés de ne pas coopérer à la lutte contre le blanchiment d'argent sale. Au nombre des nouveaux mauvais élèves : l'Egypte, le Guatemala, la Hongrie, l'Indonésie, la Birmanie et le Nigeria.  En revanche, les Bahamas, les Caïmans, le Liechtenstein et le Panama ont montrés pattes blanches, ce qui leur a permis d'être retirés de cette fameuse "liste noire".

Les accusés, les blanchis et les sursitaires : le Gafi a menacé la Russie, les Philippines et Nauru de "contre-mesures" incluant la mise sous surveillance de leurs transactions financières à partir du 30 septembre si ces pays ne faisaient pas d'effort dans la lutte contre le blanchiment d'argent.

Même en prenant
l'hypothèse basse,
le blanchiment
des capitaux
équivaut
à la production
annuelle d'un pays
comme l'Espagne.

En juin 2000, le Gafi, organisme composé de 29 nations industrialisées, avait en effet publiquement montré du doigt quinze pays et territoires jugés coupables de ne pas suffisamment coopérer à la prévention et à la répression du blanchiment. 

Six nouveaux entrants et quatre sortants

Restent désormais inscrits sur cette liste les îles Cook, la Dominique, Marshall, Nauru, Niue, Saint-Kitts et Nevis, Saint-Vincent et Grenadines, Israël, le Liban, les Philippines et la Russie. Avec les 6 nouveaux entrants et les quatre sortants, la nouvelle liste comprend donc maintenant 17 pays.

Selon des statistiques du Fonds monétaire international (FMI) citées par le GAFI, le blanchiment des capitaux a représenté en 1996 de 590 à 1.500 milliards de dollars (de 4 526 milliards de francs à 11 508 milliards de francs), l'estimation basse correspondant à la production annuelle d'un pays comme l'Espagne. Sont ainsi recyclés frauduleusement de 2 à 5% de la production mondiale.


-

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience