En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Transports : pas de trêve pour la grève

Edité par avec
le 24 décembre 2004 à 12h27 , mis à jour le 25 décembre 2004 à 12h08.
Temps de lecture
3min
rails train transports transport-urbanisme france france

Crédits : INTERNE

À lire aussi
EconomieLe week-end de Noël est marqué par divers mouvements sociaux dans les transports en commun de Paris et Marseille.

Parisiens, Marseillais passent un week-end de Noël marqués par des perturbations dans les transports en commun. En Ile-de-France, le réseau SNCF de Paris-Est sera perturbé jusqu'à dimanche midi sur le réseau de banlieue parisienne en raison d'une grève des conducteurs à l'appel de Sud-Rail qui dénonce "l'augmentation des cadences" liée aux changements de services.

Samedi, un train sur trois circule sur le RER E et pour Meaux. Deux allers-retours sont en service pour Château-Thierry, un aller-retour pour Coulommiers, un pour la Ferté-Milon et un pour Provins. Le service des trains grandes lignes sera en revanche assuré normalement.

Prémices

Un mouvement du syndicat Sud-Rail au dépôt SNCF de Marseille touche un train régional (TER) sur quatre sur les lignes Marseille-Aix-en-Provence et Marseille-Toulon. La grève courra jusqu'à dimanche, 8 heures. Cette grève ne provoque pas de perturbations sur les grandes lignes et les TGV.

Ces soubresauts sociaux annoncent un mois de janvier très revendicatif. Après une grève des employés de casinos, dès la nuit de la Saint-Sylvestre, le secteur public sera à la pointe de la contestation. Les postiers sont appelés à faire grève le mardi 18 janvier, les cheminots le 19, enfin, le 20 viendra le tour des fonctionnaires, Education nationale comprise.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Les meilleurs "mots d’excuse" de parents de collégiens

      Les meilleurs "mots d’excuse" de parents de collégiens

      logAudience