En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un milliard pour rouler au jus de betteraves


le 28 février 2006 à 11h07
Temps de lecture
3min
Villepin salon de l'agriculture vache

Crédits : DR

À lire aussi
EconomieEn marge du Salon de l'agriculture, le Premier ministre a annoncé que les industriels allaient investir un milliard d'euros dans la construction de 10 usines de production de biocarburant.

Le Premier ministre Dominique de Villepin a annoncé mardi que les industriels allaient investir un milliard d'euros pour la construction de dix usines de production de biocarburants. La construction de dix sites pour la fabrication de biocarburants va permettre de relever les objectifs de production. Jusqu'ici, le "plan biocarburant" prévoyait une production française de près de 900.000 tonnes en 2008 contre 100.000 tonnes l'an dernier, soit plus de 10 millions d'hectolitres.

Le Premier ministre a promis de dévoiler dans "les prochains jours" le nom des industriels qui se verront attribuer des agréments pour une tranche déjà lancée de 1,8 million de tonnes. Le dépouillement des offres est en cours de finalisation. "Une nouvelle tranche d'agréments de 1,1 million de tonnes devrait être lancée d'ici la fin de l'année" et attribuée aux industriels pour la production de biocarburants (biodiesel, éthanol), a ajouté M. de Villepin en visite au Salon de l'agriculture. Une tranche d'agréments correspond à un montant de production défiscalisé.

Objectif 10% en 2015

Le gouvernement et les professionnels des secteurs pétrolier, agricole et automobile ont adopté le 21 novembre quinze mesures destinées à "faire progresser le développement des biocarburants en France" afin d'atteindre l'objectif de 5,75% d'incorporation dans les carburants en 2008. En 2005, 500.000 tonnes de biocarburants (400.000 de biodiesel, 100.000 d'éthanol) ont été incorporés sur un total des 40 millions de tonnes de carburants consommés. Les objectifs affichés pour 2008 amèneraient le total des biocarburants à 3 millions de tonnes, dont 2,2 millions de biodiesel.

Le 13 septembre, le Premier ministre Dominique de Villepin avait annoncé sa décision d'accélérer le développement des biocarburants, en portant leur consommation à 5,75% du total de carburants dès 2008 au lieu de 2010 précédemment, puis à 7% en 2010 et 10% en 2015.

Commenter cet article

  • Jean : Il serait temps de se réveiller ! Et si l'Europe n'imposait pas de le faire , le ferait-on ? Aux USA il se construit une usine de bio-carburant chaque semaine actuellement .

    Le 28/02/2006 à 17h01
  • Vastre : Le premier ministre n'a pas dit que j'allais investir quelques centaines d'euros dans le remplacement de mon ordinateur. Désolé de l'informer en retard mais je ne savais pas qu'il était chargé par le Président omnipotent d'annoncer les investissements privés ! Je suis sans doute irrévérentieux, c'est pourquoi je comprends très bien que vous n'ayez aucune envie de publier ma réaction.

    Le 28/02/2006 à 16h25
  • William : Il a par contre oublié de préciser que l'État faisait tout pour faire en sorte de taxer ces huiles végétales au titre de la TIPP (Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers), hors il ne s'agit absolument pas de produits pétroliers ! C'est un scandale, et cette annonce n'est qu'un effet d'esbrouffe. Vivement qu'on change tout ce système vérolé et pourri, qui n'a aucun intérêt à voir les conditions de vie du citoyen s'améliorer.

    Le 28/02/2006 à 15h52
  • Vastre : Le Premier Ministre, fauché comme les blés, annonce les investissements des entrepreneurs car il ne peut pas annoncer ceux de l'Etat, en panne ! Il pourrait aussi, mais je ne lui en donne pas la permission, annoncer les miens : je vais acheter un âne républicain pour soutenir sa campagne présidentielle et un éléphant démocrate pour soutenir la campagne (je n'ai pas écrit la compagne) de Monsieur Hollande.

    Le 28/02/2006 à 14h52
  • Aurelia : Il est grand temps de trouver un subsitut au pétrole, avec toutes les téchnologies dont dispose la France je suis étonnée qu'ont n'est pas encore un produit en remplacement du p^étrole!!! Cela permettrait de ne plus etre dépendant des pays pétroliers, et éviterait ces cracks pétroliers!!!

    Le 28/02/2006 à 14h06
      Nous suivre :
      Contre la désertification, des commerces en trompe l’œil dans un petit village

      Contre la désertification, des commerces en trompe l’œil dans un petit village

      logAudience