En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Grève à Corse-Matin, négociations suspendues


le 19 mai 2006 à 09h07
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] porteurs de presse corses greve blocage carburants

Crédits : AFP

À lire aussi
EconomieLes négociations entre porteurs du quotidien Corse-Matin, en grève depuis un mois, et la direction du groupe Nice-Matin ont été suspendues jusqu'à mardi. Le blocus des dépôts de carburants de Corse sera maintenu jusqu'à cette date.

Le rendez-vous est pris pour mardi. Les négociations entre porteurs du quotidien Corse-Matin, en grève depuis un mois, et la direction du groupe Nice-Matin ont été suspendues jusqu'à cette date. "Il y a une entente sur les grands principes mais nous devons consulter notre base sur les propositions de la direction lundi après-midi", a justifié Jean-Marie Orsoni, délégué du Syndicat des travailleurs corses (STC, nationaliste) à Publinice Services, la filiale du groupe Nice-Matin chargée du portage des journaux.

Dans l'attente, le blocus des dépôts pétroliers est maintenu jusqu'à mardi. Le STC, pour soutenir les porteurs grévistes, a déposé pour cette journée des préavis de grève à la SNCM et la CMN (transports maritimes).

Des avancées considérables

"Nous avions bien avancé hier (jeudi, ndlr), mais aujourd'hui nous avons fait face à des revendications et des attitudes qui se sont nettement durcies, nous avons donc préféré suspendre les négociations", a expliqué pour sa part Jean-Pierre Decaudain, directeur général délégué de Nice-Matin, à sa sortie de la séance de négociations à Nice. "Nous avons fait neuf propositions avec des avancées considérables, nous ne pouvons aller plus loin sans mettre en péril l'activité et les emplois de Publinice en Corse", a-t-il ajouté.

Les porteurs STC et FO en Corse de Publinice services sont en grève pour une revalorisation de leurs salaires depuis le 18 avril, date à laquelle ils ont bloqué l'arrivée de Corse-Matin aux aéroports de Bastia et Ajaccio. Deux jours plus tard, Nice-Matin avait décidé de cesser d'imprimer l'unique quotidien de l'île.

Depuis jeudi matin, les grévistes bloquent l'accès aux dépôts pétroliers de Bastia et Ajaccio, qui alimentent toute la Corse en carburants. Les stations services disposent de stocks suffisants pour le week-end mais la situation "commencera à être problématique à partir de lundi s'il n'y a pas de réapprovisionnement entre-temps", a estimé un responsable de la préfecture de Corse. (D'après AFP)

(Photo : devant un des dépôts d'hydrocarbures à Ajaccio - AFP)

Commenter cet article

  • Vastre : Je ne comprends pas quel est le rapport entre les journaux et les dépôts de carburants. S'il s'agissait de dépôts d'explosifs, en COrse, tout le mode comprendrait. Il est temps que la République réagisse et comprenne que l'on doit se séparer du membre gangrenné avant de crever, pour sauver tout le reste. Vivement un référendum organisé par le Pen à ce sujet : 98% des citoyens offriront à la Corse ce qu'elle souhaite : l'indépendance.

    Le 20/05/2006 à 16h30
  • Mojorisin : La Corse est un BOULET (ce qui n'est pas le cas de tout les corses)!

    Le 19/05/2006 à 22h17
  • Steph : C'est le bon moment pour envoyer les CRS deloger ces empecheurs de bosser. Qu'ils fassent la greve, mais n'empechent pas les gens de faire le plein pour aller bosser!

    Le 19/05/2006 à 14h51
  • Patrick : Bonjour que nice matin arrete ces activite sur l'ile et laissons les se debrouiller on vera combien de temps ils tiendrons sans essence et sans les aides du continent et je demanderai au touristes de boycoter la corse cette annee

    Le 19/05/2006 à 13h15
      Nous suivre :
      Record du monde : 613 selfies en une heure !

      Record du monde : 613 selfies en une heure !

      logAudience