En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'heure du choix pour les actionnaires d'Arcelor


le 18 mai 2006 à 09h00
Temps de lecture
3min
Mittal PDG OPA Arcelor

Crédits : DR

A lire aussi
EconomieL'OPA du groupe indien Mittal Steel sur Arcelor démarre jeudi matin sur les marchés français, belge et luxembourgeois. De la réussite de cette offre publique d'achat pourrait naître un géant de l'acier qui prendrait 12% du marché mondial.

L'offre publique d'achat hostile du numéro un mondial de l'acier Mittal Steel sur le numéro deux Arcelor, annoncée depuis fin janvier, démarre jeudi matin à l'ouverture des marchés boursiers français, belge et luxembourgeois. A 9h00, heure de Paris, les porteurs d'actions Arcelor pourront commencer à apporter leurs titres à l'offre mixte de Mittal Steel, à 75% en échanges d'actions et à 25% en liquide et qui valorise le sidérurgiste européen à 22 milliards d'euros.

Les autorités boursières en France, au Luxembourg et en Belgique, pays où est coté Arcelor, doivent publier jeudi matin sur leurs sites internet le document de l'offre de Mittal. Le gendarme boursier espagnol, où est également coté Arcelor, doit le faire dans les prochains jours. L'offre de Mittal sera ouverte dans ces quatre pays européens jusqu'au 29 juin inclus.

Cette proposition mixte à 28,21 euros par titre est conforme au spectaculaire projet d'OPA annoncé le 27 janvier à Londres par le PDG de Mittal Steel, Lakshmi Mittal. Le titre Arcelor a terminé mercredi à la Bourse de Paris en baisse de 0,64% à 32,85 euros dans un marché en chute de 3,18%. L'information rendue publique dans le document d'offre "sera complétée par une note en réponse qu'Arcelor devra publier au cours de la période d'acceptation de l'offre", avaient précisé mardi les trois gendarmes boursiers européens. Cette note incluera notamment l'avis du conseil d'administration d'Arcelor sur l'offre de Mittal. Le sidérurgiste européen dispose de cinq jours pour donner sa position.

Le CA et les dirigeants d'Arcelor, emmenés par le Français Guy Dollé, ont à de très nombreuses reprises, depuis près de quatre mois, exprimé leur franche hostilité au projet de fusion avec Mittal et ont tout fait pour le faire capoter. M. Mittal est, lui, résolu à marier les deux premiers sidérurgistes mondiaux. Son objectif : ériger un géant de 110 à 140 millions de tonnes d'acier par an, loin devant les groupes japonais et chinois. Un mastodonte Mittal/Arcelor raflerait près de 12% d'un marché mondial encore très morcelé mais dont les perspectives de concentration sont alléchantes, surtout en Chine, en Inde ou en Europe de l'Est.

(Photo : le PDG de Mittal Steel, Lakshmi Mittal)

Commenter cet article

  • Jon : Quel est le relation de comment cela se passe en Asie? M Mittal est un citoyen britannique et habite a Londres. Arcelor ne se prte pas mieux que Mittal. Bien le contaire. Cette fusion n'a pas de sens mais il faut garder le contexte quand meme.

    Le 19/05/2006 à 00h21
  • ELZO : Moi, j'en avait 300 que j'avais acheté en Juillet dernier à 16e. Je les ait vendu à 30,5 le 31 Jan lors de l'annonce de l'OPA. En bourse,1 Tiens vaut mieux que 2 tu l'auras. Je le vois parfaitement depuis 5 jours.

    Le 18/05/2006 à 21h01
  • Sou : Vendre Arcelor en acier pour du Mittal en papier : c'est gagner 3 sous aujourd'hui pour s'effondrer demain. Des amateurs ?

    Le 18/05/2006 à 13h42
  • Uma : Alain, t'es un peu idiot ce n'est pas la CGT, ce sont les actionnaires qui vont choisir de répondre favorablement ou défavorablement à la demande de Mittal. Ce n'est pas la CGT qui s'oposse à Mittal mais la direction d'Arcelor. Mr Dollé ne fait pas partie de la CGT

    Le 18/05/2006 à 12h46
  • Vastre : Les actionnaires d'Arcelor font une bonne affaire. Il faut savoir prendre son bénéfice au bon moment. Entre le fait d'empocher tout de suite une cagnotte et la perspective de conflits sociaux animés par la CGT, je n'hésiterais pas un instant. Mais je ne suis pas actionnaire d'Arcelor.

    Le 18/05/2006 à 11h12
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience