En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sogerma : le gouvernement n'admettra pas une fermeture complète


le 19 mai 2006 à 14h56
Temps de lecture
2min
Gérard Larcher, ministre délégué au travail

Gérard Larcher pointe les restaurateurs / Crédits : LCI

A lire aussi
EconomieLe président du groupe, Noël Forgeard, va se donner du temps au sujet de la fermeture, annoncée le 12 mai, du site Sogerma de Mérignac en Gironde. Les élus locaux y voient un premier pas.

Le Premier ministre Dominique de Villepin "n'admettra pas une fermeture complète du site" Sogerma de Mérignac en Gironde, a déclaré vendredi le ministre délégué à l'Emploi, Gérard Larcher à l'intersyndicale venue le rencontrer à Paris. Les syndicats ont également appris que le moratoire accepté par EADS ne dépasserait pas "fin juin". EADS a annoncé le 12 mai qu'il fermait le site de Mérignac, une décision concernant un millier d'emplois, sans compter la sous-traitance.

Gérard Larcher a indiqué que "le gouvernement ne pouvait accepter une annonce brutale sans concertation préalable et sans étude d'impact". Le ministre "s'est engagé à se rapprocher d'EADS pour que d'une part des délais supplémentaires soient donnés aux salariés de Mérignac pour candidater sur les postes de reclassement sur d'autres sites". Et d'autre part, il a souhaité que l'équipe "de haut niveau" chargée de définir des pistes d'avenir pour le site de Mérignac, "commence ses travaux dès la semaine prochaine" et "examine en particulier les propositions que l'intersyndicale lui communiquera".

D'après AFP

(Image d'archive LCI : Gérard Larcher)

Commenter cet article

  • Vastre : Monsieur Khrouchtchev a dit : "Sogerma : le gouvernement n'admettra pas une fermeture complète". C'est normal dans un pays collectiviste où l'Etat assume toutes les responsabilités et assure l'emploi à vie de centaines de millions de fonctionnaires !

    Le 20/05/2006 à 16h04
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience