En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Assurances médicales : les spécialistes poursuivent leur grève


le 02 août 2006 à 14h18
Temps de lecture
3min
Xavier Bertrand s'exprime
À lire aussi
EconomiePour Xavier Bertrand, le contentieux sur les assurances médicales est "réglé". Il a proposé mercredi aux chirurgiens, obstétriciens et anesthésistes libéraux, en grève depuis dix jours, une prise en charge aux deux tiers. Pour les syndicats, la réunion s'est soldée par un échec et ils poursuivent leur mouvement de grève.

C'est mieux mais pas assez et cela ne suffit pas à convaincre les chirurgiens de repasser leurs blouses. Malgré huit heures de négociations mercredi avec le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, et des "avancées", notamment sur la question des primes d'assurance, les syndicats de chirurgiens, obstétriciens et anesthésistes libéraux ont appelé à poursuivre la grève. Le président de l'Union des chirurgiens de France Philippe Cuq, a indiqué jeudi que de nouvelles modalités d'actions seraient présentées "après le 15 août".

Différence d'appréciation de la part du ministre : pour lui, le conflit est "réglé". Il a proposé une prise en charge des primes aux deux tiers moyennant une prise en charge du surcoût par l'assurance maladie. Selon Xavier Bertrand,  "maintenant les personnels de santé seront à l'abri de toute augmentation".

Echec pour les syndicats, malgré des propositions intéressantes

"Pour un obstétricien qui aurait une prime de 15.000 euros, le reste à charge sera de 5.000 euros", soit "un doublement de l'aide actuelle", a souligné le ministre. Le décret sera publié "avant la fin du mois de septembre et s'appliquera aussi pour les primes de 2006", a-t-il dit. Le coût pour l'assurance maladie sera de 20 millions d'euros.

Les représentants des professionnels ont néanmoins déploré l'absence d'avancée sur le contentieux tarifaire avec l'assurance maladie.  Une nouvelle rencontre pourrait intervenir le 17 août avec les trois syndicats représentant les chirurgiens (UCDF), les gynécologues obstétriciens (Syngof) et les anesthésistes (AAL).

D'après AFP

Commenter cet article

  • Lili01 : Géant! Et on paie encore et encore! Et cela mettra en danger la trésorerie de l'assurance maladie, il n' y a aucun problème! Il aurait mieux fallut nous demander directement une taxe, cela aurait été plus honnête, au lieu de piquer du pognon mine de rien!

    Le 02/08/2006 à 17h47
  • Montjoye : Cest les assurances qui doivent se marrer ! ils vont pouvoir augmenter leurs tarifs à fonds perdus :) cest letat qui paiera !

    Le 02/08/2006 à 17h35
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience