En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Bussereau promet une aide aux ostréiculteurs

Edité par
le 10 septembre 2006 à 07h38
Temps de lecture
3min
huitres arcachon

Crédits : TF1

A lire aussi
EconomieLe ministre de l'Agriculture cherche à rassurer les ostréiculteurs du bassin d'Arcachon, déjà mis hors de cause pour l'un des deux décès.

Après 10 jours d'interdiction, le bassin ostréicole d'Arcachon est désert. Confirmant que "l'huître est hors de cause" dans la mort d'un patient à l'hôpital d'Arcachon cette semaine, Dominique Bussereau promet, dans une interview à Sud Ouest Dimanche, une aide d'urgence "appropriée" pour éviter "que les entreprises manquent de trésorerie ou licencient".

La "solidarité nationale jouera", affirme en effet le ministre de l'Agriculture et de la pêche, qui espère "rapidement" le résultat "des investigations" en cours sur le deuxième décès et affirme que les résultats des tests biologiques sur les souris seront connus jeudi. "Les derniers tests sont favorables (...) Il y a donc une présomption que le bassin retrouve son état normal". Un expert désigné par le ministre de l'Agriculture et de la Pêche doit se rendre lundi à Arcachon pour faire le point sur les aspects économiques, sociaux et environnementaux de la crise.

"Injustice"

Des affirmations pas forcément suffisantes pour calmer le secteur qui en veut aux autorités d'avoir révélé mercredi les décès début septembre de deux personnes, âgées de 77 ans et 61 ans, ayant consommé des huîtres, avant même de connaître les résultats des tests. Ils anticipent déjà une période difficile : "après il faudra réhabiliter notre image auprès du consommateur. Je sais que c'est ce qui va être le plus dur", affirme Marc Druard, président de la section régionale conchylicole, qui parle d'"injustice".

La vente et la consommation d'huîtres sont interdites depuis le 31 août. La filière ostréicole arcachonnaise emploie quelque 1.000 personnes dans 350 entreprises. Elle subit sa troisième interdiction depuis le printemps 2005 en raison de tests sanitaires insatisfaisants.

(Image TF1/LCI)

Commenter cet article

  • Le sagard : Personne ne remet en cause le principe de precaution,mais l'annonce du ministre d'un danger eventuel a cause des huitres a été une erreur,pourquoi ne pas avoir interdit ,le pain,le vin une sauce,puisque ces deux personnes decedées en avaient mangés aussi.Desormais le doute est installé,a cause de fonctionnaires qui prefere faire mourrir une profession ,avec la canicule de 2003 on passe d'un extreme a l'autre.

    Le 11/09/2006 à 10h01
  • Albuis : Quand, sous le coup des interdictions de vente à répétition, les ostréiculteurs du Bassin d'Arcachon feront faillite les uns aprés les autres, qu'adviendra t-il? Selon de nombreux professionnels, on verra alors débarquer les requins de la promotion immobilère qui n'attendent que cela pour racheter leurs emplacements et bétonner complètement le pourtour du Bassin. Y aurait-il un journaliste pour enquêter ?

    Le 10/09/2006 à 11h22
  • Patrick : Bonjour et aller du fric pour compenser les pertes lorsque j'ai du fermer mon commerce perssonne n'est venu a mon secours ras le bol de cette france d'assistes

    Le 10/09/2006 à 10h28
  • Raphael : Ne vous inquietez pas,je suis du "13"je viens souvent sur le bassin pour raisons professionelles je mange des huitres et je mangerai encore des huitres du bassin.ce sont les meilleures!courage a toutes les familles d'ostreiculteurs.(halte à l'immobilier....)

    Le 10/09/2006 à 10h16
  • François G... : Le Gouvernement a parfaitement bien réagi . Il y avait de soupçons sérieux et la mesure prise d'interdiction s'imposait. Qu'en aurait-il été si d'autres cas s'étaient révélés et que le gouvernement n'ait pas pris la mesure adéquate ? Beaucoup n'auraient pas manqué de lui tomber dessus . Rappelons nous un peu la canicule !....

    Le 10/09/2006 à 10h09
      Nous suivre :
      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      logAudience