En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Fusion, libéralisation, et les prix du gaz ?


le 07 septembre 2006 à 17h54
Temps de lecture
3min
Le 1er septembre, François Hollande a organisé un mariage fictif de Suez et de GDF à Tulle pour dénoncer le projet de fusion

Le 1er septembre, François Hollande a organisé un mariage fictif de Suez et de GDF à Tulle pour dénoncer le projet de fusion / Crédits : DR

À lire aussi
EconomieDes dizaines de milliers d'amendements à l'Assemblée, une majorité de salariés opposée à la privatisation de GDF... Quid des clients ? Qu'ont-ils à perdre dans ce processus de privatisation puis de libéralisation du marché ?

En pleine tourmente politique et parlementaire sur la privatisation de GDF, les associations de consommateurs demandent le maintien des tarifs régulés. Concrètement, si un client de GDF profite de la libéralisation du marché de l'énergie au 1er juillet 2007 pour se tourner vers un fournisseur autre que GDF, les associations de consommateurs souhaitent que ceux-ci puissent retourner au bercail et profiter des tarifs régulés sans entrave. Car si dans un premier temps ses prix sont plus attractifs, ils pourraient ensuite grimper et être moins avantageux que ceux de GDF.

"Tant que les conditions d'une vraie concurrence ne sont pas réunies, le gouvernement doit permettre aux consommateurs de bénéficier du tarif régulé (fixé par les pouvoirs publics) à tout moment", estime l'UFC-Que choisir. Le projet de loi sur l'énergie prévoit la possibilité d'un retour aux tarifs régulés pour les particuliers qui changeront de domicile après 2007. 

Un prix régulé pour favoriser la convergence du marché

L'UFC considère que le "dérapage des prix" du gaz et surtout de l'électricité "est plus que probable dans les cinq ans qui viennent" compte tenu d'un manque de concurrence. L'association prône par conséquent le maintien d'un tarif régulé, qui pourrait même stimuler la concurrence, en devenant "un prix de convergence vers lequel devrait tendre le marché".

Même demande de la part de l'association de consommateurs Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV). "Les consommateurs doivent pouvoir faire jouer la concurrence et retrouver un tarif réglementé" car "l'expérience a montré que trop souvent de nouveaux opérateurs arrivent avec des prix très bas, puis les augmentent fortement", explique la CLCV.

Commenter cet article

  • Valentin : Pour une fois la nationalisation a du bon... En Angleterre, rien n'est nationalise, resultat, a cause des prix du petrole, les geants fournisseurs d'energie y vont bon train dans les augmentations. La plupart d'entre eux on augmente leurs tarifs de gaz trois fois cette annee, environ 20-25% d'augmentation a chaque fois, quant a l'electricite, pareil, mais cette fois ci aux alentours de 10%. Au bout du compte, les factures ont plus que double en un an... et ca fait tres tres mal au niveau du porte monnaie... Comble du comble, ces memes societes engrangent des benefices records grace a ces augmentations... et personne n'y met le hola!?!

    Le 08/09/2006 à 16h14
  • Regis : Avec un peu de chance, la privatisation aura lieux, et la fini le c.e. le plus riche de france et tous les privileges et au boulot! le privé c'est pas le public, ca va leur changer.... :-)))))

    Le 08/09/2006 à 14h43
  • Serge : Braves français dites vous bien que quoi qu'il arrive on va casquer plus cher et se faire plumer un peu plus (si tant est qu'on ait encore quelques plumes à se faire arracher)..Rien d'autre à espérer avec ce gouvernement féodal.

    Le 08/09/2006 à 12h34
  • Babecolo : Moi en 3 ans, ma consommation en energie à baisser de plus de 20% ( Je consomme moins quoi) et j'ai fait quelques frais pour produire ma propre énergie ( Chauffeau solaire, par exemple ), et des frais d'isolation et d'économie d'eau ( moins de fuite, robinet eco, arret automoatique, utilisation d'eau de pluie et de puit pour arrosage, nettoyage et wc ) Resultat : 80% d'économie financière en terme energétique, investissement amortie en 3 ans... renseignez vous !!

    Le 08/09/2006 à 11h26
  • Jack : Quand l'électricité a été privatisiée en Allemagne, les compagnies ne se sont pas fait concurrence, elles se sont toutes alignées sur les prix les plus hauts du marché, soit 40% de plus que nos tarifs EDF. Si on confie notre gaz à un monopole privé, va-t-il faire plaisir aux clients en faisant les prix les plus bas possibLES ?

    Le 08/09/2006 à 11h03
      Nous suivre :
      Quand les danseurs de Beyoncé revoient leur choré, ils ne peuvent s'empêcher de faire ça

      Quand les danseurs de Beyoncé revoient leur choré, ils ne peuvent s'empêcher de faire ça

      logAudience