En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Espagne : vers une aide de 100 milliards de la zone euro ?


le 09 juin 2012 à 17h44 , mis à jour le 09 juin 2012 à 19h01.
Temps de lecture
3min
A lire aussi
ConjonctureLes ministres des Finances de la zone euro, qui se sont entretenus samedi après-midi, envisagent un plan de sauvetage pour les banques espagnoles à hauteur de 100 milliards d'euros. Le gouvernement espagnol doit s'exprimer en début de soirée.

Pendant près de 3h, les ministres des Finances de la zone euro se sont entretenus lors d'une grande conférence téléphonique. Objectif? Discuter d'un plan d'aide pour sauver les banques espagnoles. "Il est question à ce stade d'un montant pouvant aller jusqu'à 100 milliards d'euros mais cela n'est pas encore tranché", a indiqué une source gouvernementale européenne. Quelques heures plus tôt, le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt avait évoqué un chiffre "dépassant les 80 milliards d'euros". "Il s'agira en fait d'un des plus grands sauvetages financiers de l'histoire récente", avait-il souligné dans une interview à la radio publique SVT.

Christine Lagarde, patronne du Fonds monétaire international, participe aussi à cette conférence. Le FMI devrait participer au plan d'aide avec un rôle de surveillance, rapporte une source proche du dossier. Selon un rapport du FMI publié vendredi, les banques espagnoles ont besoin d'au moins 40 milliards d'euros de recapitalisation pour faire face à une nouvelle détérioration de l'économie . Le chiffre de 40 milliards résulte de tests de résistance effectués par le Fonds auprès des banques espagnoles, mais une responsable du FMI a indiqué au  cours d'une conférence de presse que les banques auraient vraisemblablement  besoin de davantage pour s'assurer de l'existence d'un "pare-feu crédible" dans le pire des scénarios. 

"A notre avis, les tests de résistance représentent un bon indicateur, mais  il s'agit d'un niveau plancher de ce qui est nécessaire", a indiqué cette  responsable s'exprimant sous le couvert de l'anonymat. Pour convaincre les marchés de leur solidité, certaines banques risquent  fort d'avoir besoin de réserves une fois et demi à deux fois supérieures au niveau requis, a-t-elle ajouté.
 
Moody's menace la France et l'Allemagne
 
En échange d'une aide, la zone euro devrait demander au gouvernement espagnol "d'assainir le secteur financier", a rapporté une source gouvernementale. Elle ne devrait en revanche pas lui demander de plan d'austérité. Il n'y pas de calendrier et pas de choix de l'instrument non plus (pour recapitaliser les banques espagnoles), a précisé une autre source. La zone euro attend une demande d'aide de l'Espagne "à tout moment", a cependant confirmé une autre source gouvernementale européenne.  A l'issue de la réunion de l'Eurogroupe, il se murmurait que l'Espagne allait demander de l'aide pour ses banques et que la zone euro allait accepter. Un point presse du ministre des Finances espagnol est prévu en début de soirée.

L'agence de notation financière Moody's a elle prévenu dans un communiqué  que l'évolution de la situation de la Grèce et de l'Espagne pourrait l'inciter  à abaisser la note de nombreux pays de la zone euro, y compris celle de pays  bénéficiant de la note maximale Aaa, comme la France ou l'Allemagne. Inquiet des répercussions de la crise européenne, le président américain  Barack Obama a lui aussi plaidé en faveur d'une consolidation du système  bancaire et d'une coordination des politiques budgétaires en Europe.

Commenter cet article

  • claudcouledouce : Oui parce qu'il y a une foule de gens très bien qui n'y comprennent pas grand chose. C'est un domaine où la pédagogie n'est pas facile. Pourtant tout le monde sait ce que c'est que de gérer un budget familial quand on est endetté et qu'on a le temps de travailler un peu plus.

    Le 09/06/2012 à 21h54
  • claudcouledouce : Ce n'est pas une fatalité. Faisons comme les Allemands et notre crise de la dette sera jugulée en peu de temps. Mais avec moins de loisirs non financés.

    Le 09/06/2012 à 21h51
  • Marzo : On s'en sortira jamais, la grece, l'espagne, a qui le Tour. Je crois que l'europe ne va pas tarder a exploser !!!!!

    Le 09/06/2012 à 21h43
  • galileo_galilei : Il faut sortir de l'Europe, vite !!!

    Le 09/06/2012 à 21h36
  • tlm45 : Aprés l'Italie, nous sommes les prochains sur la liste

    Le 09/06/2012 à 21h32
      Nous suivre :
      Grande-Bretagne : la reine Elizabeth tweet pour la première fois

      Grande-Bretagne : la reine Elizabeth tweet pour la première fois

      logAudience