En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La croissance espagnole en 2011 a été encore plus faible qu'annoncée


le 27 août 2012 à 11h46 , mis à jour le 27 août 2012 à 15h46.
Temps de lecture
3min
Un homme retire de l'argent à un distributeur de la banque espagnole Bankia, nationalisée le 9 mai 2012.

Un homme retire de l'argent à un distributeur de la banque espagnole Bankia, nationalisée le 9 mai 2012. / Crédits : PEDRO ARMESTRE / AFP

A lire aussi
ConjonctureL'Espagne n'a finalement enregistré en 2011 qu'une croissance du PIB de 0,4%, contre 0,7% annoncé dans un premier temps, a fait savoir lundi l'Institut national de la statistique (Ine), ce qui confirme la faiblesse de son économie, qui a depuis replongé dans la récession.

L'institut a par ailleurs revu à la hausse le recul du PIB en 2010, estimant qu'il a baissé de 0,3% et non de 0,1% comme cela avait été publié, tandis que les chiffres de 2008 (-3,7%) et de 2009 (0,9%) demeurent inchangés.

La quatrième économie de la zone euro, privée depuis 2008 de son moteur de croissance, la construction, peine depuis à se relever et a renoué ces derniers mois avec la récession, à peine deux ans après en être sortie. Le gouvernement table d'ailleurs sur un recul du PIB de 1,5% en 2012, puis de 0,5% en 2013.

Et dans ce sombre panorama, ses difficultés à se financer, face à des investisseurs de plus en plus méfiants, augmentent la probabilité qu'elle doive solliciter, cet automne, un sauvetage financier auprès de l'Union européenne. Le pays bénéficie déjà, depuis juin, d'une ligne de crédit de jusqu'à 100 milliards d'euros pour renflouer ses banques, une somme qui devrait être débloquée dans les prochaines semaines.

Dans son communiqué, l'Ine explique lundi sa révision des chiffres de la croissance par "l'intégration de données statistiques de caractère structurel" qui n'avaient pas été prises en compte jusqu'à présent, notamment celles concernant les services et l'agriculture. De même, l'Ine a ajouté dans son calcul les données définitives issues de certaines statistiques n'ayant jusqu'alors été fournies qu'à titre provisoire.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      La Paris Games Week sur MYTF1News : par ici le programme !

      logAudience