En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La proposition de DSK pour sauver l'euro


le 17 septembre 2012 à 17h24 , mis à jour le 17 septembre 2012 à 17h27.
Temps de lecture
2min
DSK sortant de chez lui, place des Vosges, le 8 septembre 2011

DSK sortant de chez lui, place des Vosges, le 8 septembre 2011 / Crédits : MICHEL GANGNE/AFP

A lire aussi
ConjonctureL'ancien directeur du Fonds monétaire international, présent au forum YES (Yalta European Strategy), a proposé son idée pour lutter contre les écarts entre les taux d'intérêt des pays ayant une dette jugée comme soutenable et ceux qui font peur aux investisseurs.

D'un coté, il y a l'Allemagne, qui se finance à des taux de 1,7% sur 10 ans. De l'autre, il y a l'Espagne, qui doit payer 6% pour un prêt sur la même durée. "Si on continue comme ça, on va exploser", indiquait Dominique Strauss-Kahn, selon des propos rapportés dans les Echos. "DSK" propose donc que les pays qui se voient offrir des taux faibles (l'Allemagne, la France, les Pays-Bas,...) "remettent au pot une partie de l'écart de taux d'intérêt", pour fournir l'Espagne ou l'Italie d'argent moins cher.

Si les euro-obligations permettent d'aboutir au même résultat, "les Allemands les refusent car ils ne veulent pas assumer le stock de dette. Il faut donc trouver une autre solution et agir sur le flux", explique l'ancien directeur du FMI. "Il s'agirait de toute façon d'un dispositif temporaire qui permettrait de ramener les taux à des niveaux raisonnables et de retrouver le calme sur le marché de la dette", a-t-il ajouté. Aspect positif : ce dispositif permet que "chaque pays reste entièrement responsable de sa dette".

Commenter cet article

  • lebaron92 : Idée completement idiote!

    Le 19/09/2012 à 15h15
  • jacou06 : Comme ça les pays du sud ne seront pas obligés de faire les efforts nécessaires que font les pays du nord et rien ne se reglera jamais. Très mauvaise idée qui ne va pas dans le sens du Pacte

    Le 19/09/2012 à 11h46
  • gpar2 : Il fut un temps ou être comme lui ne nuisait pas pour la présidence. Mais voilà, le "bien penser" est passé par là. Ou est-il le temps des présidents "tombés" du train en petite tenue ou morts dans les bras de leur maitresse sans que cela ne choque personne.

    Le 19/09/2012 à 09h49
  • barbac56 : Il faut arrêter l'acharnement thérapeutique...

    Le 18/09/2012 à 09h16
  • mberle : L'idee est tres interressante et en tout etat de cause a ne pas rejetee.. afin dans explorer les posssibilites de sa mise en oeuvre .

    Le 18/09/2012 à 00h59
      Nous suivre :
      Soyez Critiques ! Fury avec Brad Pitt : une bonne surprise, ultra efficace

      Soyez Critiques ! Fury avec Brad Pitt : une bonne surprise, ultra efficace

      logAudience