En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les chiffres de la fraude à la Sécu : 480 millions d'euros en 2011


le 21 juillet 2012 à 10h03 , mis à jour le 21 juillet 2012 à 10h04.
Temps de lecture
3min
secu sécurité sociale assurance maladie
A lire aussi
ConjonctureAu cours de l'année 2011, la sécurité sociale a été victime de 479,5 millions d'euros de fraudes diverses, selon le bilan diffusé par Bercy. Soit 22 millions de plus qu'en 2010.

Le bilan 2011 de la lutte contre la fraude à la sécurité sociale, mis en ligne en fin de semaine sur le site du ministère de l'Economie, est sans appel : en un an, entre 2010 et 2011, les "fuites" ont augmenté de 22 millions d'euros. Soit une hausse de 5%. Au total, la fraude détectée par les caisses de sécurité sociale a atteint 479,5 millions d'euros en 2011.

La seule assurance maladie a détecté pour le régime général (salariés du privé) 120 millions d'euros de fraude en 2011 alors qu'en 2010 le montant s'élevait à 156,3 millions d'euros. Cette diminution s'explique par "la suspension du contrôle externe de la tarification à l'activité (T2A) dans les établissements de santé par le ministère pendant quatre mois", précise le rapport. Grâce à la détection de ces fraudes, l'assurance maladie a réalisé 150 millions d'euros d'économies en 2011.

Travail illégal : davantage de redressements

La fraude aux indemnités journalières (IJ) s'élève à 6,4 millions d'euros, contre 5,4 millions en 2010 et les médecins sont à l'origine de 7 millions d'euros de "préjudice financier" (5,5 millions en 2010).

Pour le régime social des indépendants, la fraude s'est élevée en 2011 à 12,21 millions d'euros. Concernant la branche famille, le montant du préjudice financier dû aux fraudes détectées par les CAF (Caisses d'allocations familiales) s'établit à 101,5 millions d'euros. Enfin pour la branche vieillesse (retraites), les fraudes détectées représentent un préjudice de 14 millions d'euros en 2011, contre 10 millions d'euros en 2010.

Ce bilan dresse aussi un constat sur le travail illégal : 136.000 contrôles ont eu lieu sur 2010-2011 dans les secteurs prioritaires. "Suite à la mise en place d'une plus grande coopération interservices, le montant des redressements notifiés par les Urssaf et les MSA (Mutuelle sociale agricole) dans les secteurs prioritaires en 2011 s'élève à 115 millions d'euros, soit 30 millions de plus qu'en 2010", précise le rapport.

Commenter cet article

  • 69waly : On redresse 490 millions alors que la fraude est estimée a ...14 milliards CHAQUE ANNEE et on recrute 60 000 fonnctionnaires dans l'education nationale !!!! Imaginez si on recrutait pour recouvrir cette fraude, comme quoi c'est bien une preuve de laxisme!

    Le 10/10/2012 à 06h57
  • spounge_bob : Mon père a vu un contrôleur de la sécu. il est venu et est reparti aussi vite en constatant qu'on ne se lève pas et qu'on ne peut pas courrir le 100 mètres avec un lumbago ! non tous les gens en arrêt ne sont pas des fraudeurs !

    Le 22/07/2012 à 16h38
  • raisonable56 : En 2011 ! et les années précédentes, moins ???? ou l'on fermait les yeux comme d habitude

    Le 22/07/2012 à 14h24
  • lamamouche54 : Avec des mots c facile, çà l'est un peu moins dans l'application..,

    Le 22/07/2012 à 11h22
  • lamamouche54 : 84 j'aime pour une phrase aussi explicite, bigre!!!!!!!!!!!!!!

    Le 22/07/2012 à 11h20
      Nous suivre :
      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      logAudience