En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les fonctionnaires vont subir un tour de vis sur les salaires


le 02 juillet 2012 à 08h21 , mis à jour le 02 juillet 2012 à 08h32.
Temps de lecture
3min
Le ministère des Finances à Bercy (archives).

Le ministère des Finances à Bercy (archives). / Crédits : TF1News

A lire aussi
ConjonctureDes fonctionnaires bientôt au régime sec ? Selon Les Echos, ils doivent s'attendre à un "tour de vis" sur les salaires, assure le quotidien en citant des extraits des "lettres de cadrage" adressées aux ministères par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Mauvaise nouvelle pour les fonctionnaires, ils doivent s'attendre à être mis à la diète rapporte lundi le quotidien économique Les Echos. Une annonce qui s'appuie sur des extraits des "lettres de cadrage" adressées aux ministères par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Selon le quotidien économique, ces lettres recommandent notamment de "stabiliser en valeur les dépenses de personnel", ce qui, "implique un tour de vis sur la rémunération des fonctionnaires". Un tour de vis alors que la cour des Comptes doit remettre ce lundi au gouvernement son audit sur les finances publiques.
 
La rémunération des agents est basée sur un point d'indice, auquel s'ajoutent des mesures individuelles et catégorielles. Or l'augmentation du point a été gelée deux années de suite en 2011 et 2012. Or, d'ici à 2015, les ministères devront également parvenir à une "réduction de moitié des crédits réservés aux mesures catégorielles", c'est à dire les augmentations accordées en échange de gains de productivité, selon les mêmes sources.

Création de 2.000 emplois à Pôle emploi
 
Les mesures catégorielles étaient présentées par le gouvernement sortant comme une contrepartie au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite mais elles seront désormais, toujours selon les lettres de cadrage, "destinées prioritairement à l'atténuation des inégalités salariales". Le journal précise cependant que Michel Sapin doit annoncer lundi matin la création de 2.000 postes à Pôle emploi pour un coût d'environ 100 millions d'euros. Quelque 1.000 contrats à durée déterminée devraient ainsi être embauchés au 1er septembre, venant s'ajouter au 1.000 déjà crées le 1er mars par le précédent gouvernement en mars dernier. Ces derniers ne s'arrêteront pas le 28 février 2013 comme initialement prévu, mais devraient être transformés en contrat à durée indéterminée.
 
L'annonce la semaine dernière par Matignon d'une baisse des effectifs de 2,5% dans les ministères, hormis Éducation, Justice, police et gendarmerie, sans changer le nombre global de fonctionnaires (voir notre article : Budget : avis de rigueur sur la Fonction publique) a suscité de vives réactions syndicales. Avec ce projet, le gouvernement assure pourtant faire mieux que ses prédécesseurs, en prévoyant de maintenir les effectifs, là où le gouvernement Fillon avait détruit plus de 150.000 emplois sur cinq ans.

Commenter cet article

  • froggyb : C'est bizarre. "Moi Président, je ferai des bisous a tout le monde". On a critiqué Sarkozy, mais le pouvoir d'achat avait grimpé de 1.4 pour cent par an en moyenne pendant son quinquennat, malgré la crise. D'un seul coup, chers fonctionnaires, vous allez perdre du pouvoir d'achat sur une période assez longue pour que le gouvernement embauche des fonctionnaires supplémentaires dans certains secteurs uniquement (et pas forcément dans le votre...). Bref, peut-etre qu'enfin, la majorite des fonctionnaires qui, historiquement vote a gauche, va enfin se réveiller? Sarkozy pronait le "travailler plus pour gagner plus". Avec le Président Bisous (nours?) vous allez travailler plus pour gagner moins.....A dans 5 ans!

    Le 03/07/2012 à 19h23
  • ababord : CLaude coule douce d'autre part la part des des dividendes dans le PIB est passée de 3% en 1982 à 8,5% en 2007 . Cela aussi vous l'ignorez !

    Le 03/07/2012 à 17h17
  • eric800 : Beaucoup parlent sans savoir que dans les fonctionnaires, vous avez aussi les pompiers, les gendarmes, les policiers, les douaniers, les militaires, les personnes des services hospitaliers et je sais qu'en j'en oublie, ces fonctionnaires qui sont la pour vous protéger ainsi que votre famille, vous sauver la vie, qui donnent leur vie pour la grandeur de la FRANCE ou alors pour votre protection et j'en passe !!!! Ces mêmes fonctionnaires payent aussi des impôts, font largement plus que 35 heures par semaine et vous vous permettez de les critiquer !! Vous êtes pitoyables !! Alors oui notre président veut protéger les classes moyennes mais beaucoup de ces personnes font partis des classes moyennes et à part les hauts fonctionnaires, ce ne sont pas ces personnes qui feront du mal à l'état par une petite augmentation de salaire !!!

    Le 03/07/2012 à 13h29
  • ababord : Claude coule douce rapport OCDE "croissance et inégalité" :pour les 15 pays les plus riches de l'OCDE la part des salaires qui représentait 67% du PIB en 1982 ne représente plus que 57% aujourd'hui !Apparemment vous ignorez l'origine de la crise .

    Le 03/07/2012 à 10h36
  • ilesmarquises : Comme d'hab, tous les anti-fonctionnaires primaires sont de sortie. Au lieu de bosser, ils passent leur temps sur l'ordinateur à critiquer les fonctionnaires. Et pendant ce temps-là, les fonctionnaires EUX, travaillent.

    Le 03/07/2012 à 10h07
      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience