En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Crise financière

Sommet à Bruxelles : les Bourses européennes bondissent à l'ouverture


le 29 juin 2012 à 06h58 , mis à jour le 29 juin 2012 à 09h55.
Temps de lecture
4min
A lire aussi
ConjonctureLes pays européens ont adopté dans la nuit de jeudi à vendredi un "pacte de croissance". Les 17 membres de la Zone euro ont dit vouloir mettre en place d'ici fin 2012 un mécanisme qui permettra de recapitaliser les banques directement via ses fonds de secours.

Adoption du pacte sur la croissance
Ils ont multiplié les plans d'austérité face à la crise de la dette. Ce qui n'a finalement pas empêché les pays européens d'adopter un "pacte de croissance" dans la nuit de jeudi à vendredi au sommet qui réunissaient les chefs d'états européens à Bruxelles. "Nous nous sommes mis d'accord pour améliorer le financement de l'économie à hauteur de 120 milliards d'euros pour des mesures immédiates de croissance", a déclaré le président de l'UE Herman Van Rompuy. Cela correspond peu ou prou à 1% du produit intérieur brut (PIB) de l'UE. Après des dizaines de réunions passées à renforcer la discipline budgétaire, les Européens ont récemment érigé la croissance en priorité. La grogne sociale dans plusieurs pays soumis à des cures de rigueur draconiennes, conjuguée à de sombres perspectives économiques pour le Vieux Continent, ont imposé ce sujet à l'agenda. L'élection en France de François Hollande y a aussi contribué. Le président français refusait de faire ratifier le traité de discipline budgétaire adopté en mars s'il n'était pas complété par un volet croissance. Il a promis d'annoncer vendredi, au second jour du sommet, s'il donne son feu vert à cette ratification très attendue par l'Allemagne. Concrètement, le "pacte de croissance" reprend des propositions de la Commission européenne, qui peinait jusque-là à les imposer. Il repose en grande partie sur l'utilisation de fonds existants, afin de financer des investissements nouveaux.
 
...Arraché dans la douleur à l'Italie et l'Espagne
L'adoption formelle de ce pacte par les chefs d'Etat et de gouvernement réunis en sommet à Bruxelles, était théoriquement acquise avant le début de la réunion. Mais elle s'est fait attendre. Jeudi soir, ils ont donné leur feu vert au contenu. Mais l'Italie et l'Espagne ont bloqué l'adoption jusqu'à l'obtention, intervenue vendredi aux aurores, de solutions d'urgence pour faire baisser les taux d'intérêt prohibitifs que leur imposent les marchés pour se financer. Selon un diplomate, les échanges ont été tendus et Herman Van Rompuy s'est même emporté, surpris par la position espagnole et italienne alors que l'accord sur la croissance était à ses yeux acquis.
 
 
Zone euro : un mécanisme pour recapitaliser les banques d'ici fin 2012
Au terme du sommet de la Zone euro dans la foulée du sommet des 27, Herman Van Rompuy a annoncé dans une conférence de presse que les 17 allaient mettre en place un mécanisme d'ici fin 2012 permettant de de recapitaliser les banques directement directement via ses fonds de secours et d'assouplir les conditions pour qu'ils achètent de la dette souveraine sur les marchés, accédant à une demande de l'Espagne et de l'Italie. "Quand ce sera prêt, le Mécanisme européen de stabilité (MES) pourra avoir la possibilité de recapitaliser directement les banques", a déclaré Herman Van Rompuy. La recapitalisation directe des banques se fera sous certaines conditions.
 
Les fonds de secours pour rassurer les marchés
La zone euro est également prête à ce que les fonds de secours interviennent pour rassurer les marchés, a ajouté Herman Van Rompuy, ce qui signifie que le FESF et le MES pourront acheter directement des titres de dette sur les marchés. "Les pays qui voudraient bénéficier de ces interventions de stabilisation devraient le demander mais (...) ils ne devront pas se soumettre à un programme spécifique, il devront signer un mémorandum mais n'auront pas la troïka", a précisé le chef du gouvernement italien Mario Monti. Les pays de la zone euro dont la dette sera rachetée par un fonds de secours "devront seulement continuer à respecter les décisions qu'ils remplissent déjà", a-t-il ajouté. Il s'agissait d'une des demandes de l'Italie et de l'Espagne, qui sont étranglées par des taux de plus en plus élevés, mais jusqu'ici l'Allemagne s'y était fermement opposée.
 
Monti "satisfait" de l'accord "très important"
Selon Mario Monti, "la satisfaction pour l'Italie est double": à la fois pour le "contenu" de l'accord et pour "avoir stimulé le processus" en bloquant l'adoption du pacte de croissance jusqu'à l'obtention, intervenue dans la nuit, de mesures d'urgence pour les pays en difficulté financière. Le chef du gouvernement italien a reconnu que les discussions avec ses partenaires européens avaient traversé "un moment très difficile". "Il y a eu un peu de tensions", mais "cela a été utile", a-t-il estimé. "Même si on se reconnaissait dans le pacte de croissance, l'Italie a émis une réserve et a empêché l'adoption immédiate du pacte de croissance, comme a ensuite fait l'Espagne", a-t-il expliqué. Finalement, ce bras de fer a débouché sur "des mesures satisfaisantes pour la stabilisation de la zone euro", a-t-il poursuivi.

Les Bourses européennes bondissent

Les Bourses européennes ont ouvert en très nette hausse vendredi. La Bourse de Paris a ouvert en très nette hausse vendredi. A 9h, le CAC 40 prenait 3,11% à 3.146,09 points. La Bourse de Milan a bondi de plus de 3%, celle de Francfort de plus de 2.3%, celle de Madrid de 4%. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a également terminé la séance de vendredi en forte hausse de 1,5%.

Commenter cet article

  • Lilou : Pa de koi

    Le 29/06/2012 à 14h46
  • lions : Bref, au lieu que seul un pays coule, TOUS du coup vont couler...

    Le 29/06/2012 à 14h16
  • shooby02470 : "Ne devait il pas faire plier Me Merkel ?" : mais n'est-ce pas ce qu'il est en train de se passer ?

    Le 29/06/2012 à 14h05
  • shooby02470 : Vous vivez sur quelle planète, cher titigb, pour dire qu'Hollande n'a tenu aucune de ses promesses électorales alors que depuis le 6 mai il ne fait que ça ? Surtout qu'ailleurs on en entends qui disent que c'est parcequ'il les appliquent que la France va mal !

    Le 29/06/2012 à 13h10
  • shooby02470 : Il a pourtant la même taille que Sarkozy !

    Le 29/06/2012 à 13h08
      Nous suivre :
      Il marque 4 paniers en 30 secondes et empoche… 10.000 dollars !

      Il marque 4 paniers en 30 secondes et empoche… 10.000 dollars !

      logAudience