En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un député espagnol s'excuse après s'être plaint de son salaire de 5.100 euros


le 27 août 2012 à 13h56 , mis à jour le 27 août 2012 à 15h46.
Temps de lecture
3min
Madrid.

Madrid. / Crédits : Thinkstock

À lire aussi
ConjonctureUn député conservateur espagnol a dû présenter ses excuses après avoir déclaré avoir "du mal" à boucler ses fins de mois avec son salaire de 5.100 euros, des déclarations qui ont fait scandale dans un pays où un quart des actifs est au chômage.

"Entre les 416 euros qu'ils me donnent en temps que conseiller (municipal), qui ne couvrent aucun de mes frais, les 4.200 euros nets, plus ou moins, que je gagne en tant que député et les 290 que je reçois en tant que fonctionnaire de l'assemblée (de Galice), au total je gagne environ 5.100 euros et j'ai plutôt du mal", avait confié dimanche Guillermo Collarte au journal La voz de Galicia.

La réaction sur les réseaux sociaux a été immédiate, alors que l'Espagne souffre du taux de chômage le plus élevé du monde industrialisé (24,63%), les chômeurs en fin de droit recevant une allocation mensuelle de 400 à 450 euros, tandis que le salaire minimum y est particulièrement bas (641 euros).

#verguenza, "honte" sur Twitter

"Le pauvre, cela fait de la peine", pouvait-on lire ironiquement sur Twitter, où le hashtag #verguenza (honte) faisait fureur. "Si tu as du mal (à boucler les fins de mois), imagine les autres", commentait un autre. "Je crois que tu devrais démissionner, tu rendrais service à la société", estimait un troisième, en ajoutant: "en plus, dans une entreprise privée tu gagneras plus".

Dimanche soir, le député, également critiqué par sa propre formation, le Parti populaire (PP) au pouvoir en Espagne, a présenté ses excuses au micro de la radio Cadena Ser, assurant avoir parlé "au sens figuré": "je demande pardon à tous ceux qui ont pu se sentir offensés, je sais parfaitement qu'il y a des gens avec 400 ou 500 euros et beaucoup de gens sans rien, qui eux ont vraiment du mal".

En juillet, une autre députée du PP, Andrea Fabra, avait elle aussi dû s'excuser après avoir causé scandale en s'exclamant "qu'ils aillent se faire voir", en parlant visiblement des chômeurs, en pleine Assemblée. Le chef du gouvernement Mariano Rajoy venait alors d'annoncer une réduction de l'allocation chômage au bout de six mois, dans le cadre d'un plan de rigueur visant à récupérer 102 milliards d'euros d'ici à 2014, afin de réduire le déficit public.

Commenter cet article

  • milooser31 : Faut recadrer les choses, il est député et a sans doute les diplomes pour, la plupart des députés travaillent énormement et méritent leur salaire, alors oui je trouve que 5100 eur c'est peu pour tout ce qu'il y a derriere. Apres les mecs qui n'ont pas de diplomes et qui ne se sont jamais levé a 6h du mat 2 mois de suite pour aller bosser et qui trouvent ca scandaleux....qu'ils balayent devant leur porte...c'est leur filer du fric a rien faire qui est scandaleux

    Le 28/08/2012 à 06h48
  • jean45po : En France, un reportage avait dénoncé les privilèges de tous un tas. Une fois en retraite par exemple, ils continuent s'ils le souhaitent à pouvoir jouir d'un logement en plein Paris à 220? par mois là ou le tarif normal voudrait qu'il soit à 1500?. Si nous on gagnait demain 6000? mensuels, au bout d'un moment, les autres avec 1000? pour vivre, on ne se rendrait plus bien compte de leur état et de leurs difficultés. Le problème c'est que nous sommes gouvernés par des gens qui vivent dans le luxe et l'opulence. Ca ne peut pas marcher. La réaction de ce politique espagnol le montre très bien, ce type est en complet décalage. Ce monsieur doit vivre dans un appartement luxueux, avoir 2 ou 3 bagnoles, aller au restaurant en famille toutes les semaines et pas le restau du coin bien entendu, se payer des vacances de rêve, effectivement on comprend que son misérable salaire de 5100? lui suffise à peine. Ce genre de type devrait démissionner sur le champ.

    Le 28/08/2012 à 03h00
  • ovation1 : Idem en france !

    Le 27/08/2012 à 18h49
  • nicolefoux : En France ils ne le disent pas mais combien le pensent aussi? A force de vivre dans le luxe, certains ne comprennent même plus qu'il peut exister autre chose, pour eux ce ne sont que des informations abstraites.

    Le 27/08/2012 à 15h22
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience