En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

De plus en plus de victimes du surendettement


le 04 mai 2009 à 13h19 , mis à jour le 04 mai 2009 à 13h19.
Temps de lecture
3min
[Expiré] euros argent salaire tune

Crédits : SXC.HU

À lire aussi
ConsommationLe nombre de dépôts de dossiers de surendettement a atteint en mars le nombre record de 21.747 - le plus élevé depuis la création des commissions de surendettement.

Dès février, le nombre de dossiers de surendettement avait déjà dépassé la barre des 20.000. En mars, il a atteint un nouveau record : 21.747, a indiqué lundi la Banque de France, confirmant une information du quotidien Libération. Ce qui constitue le pic le plus important depuis 1990, date de création des commissions de surendettement. Au total, sur les trois premiers mois de l'année, pas moins de 58.188 dossiers ont été déposés.

Ces cinq dernières années, le nombre de dossiers était resté relativement stable, évoluant entre 188.176 en 2004 et 188.485 en 2008. Le chiffre de 2008 constituait en soi un record dans cette tendance, sachant que sur tous les dossiers déposés cette année-là, 158.940 avaient été jugés recevables. Concernant le nombre de ménages surendettés en cours de désendettement, depuis février 2007, il s'est stabilisé légèrement au-dessus de 700.000.

Les ménages qui ont déposé de tels dossiers possèdent, en moyenne, cinq crédits renouvelables. C'est précisément cet aspect du problème que compte combattre en priorité Christine Lagarde dans le projet de loi encadrant le crédit à la consommation qu'elle a présenté le 22 avril. La réforme vise particulièrement le crédit renouvelable ou "revolving", une réserve d'argent qui se renouvelle au fil des remboursements, qui est présent dans 85% des dossiers de surendettement, selon une étude du cabinet Athling Management. Le projet de loi encadre la publicité, en imposant des mentions obligatoires, ainsi que la distribution, en portant le délai de rétractation de 7 à 14 jours et en obligeant notamment les établissements de crédit à consulter le fichier des incidents de paiement.

D'après agence

Commenter cet article

  • Belem : La société pousse à la consommation et ce dès le plus jeune âge.... Je suis pas vieille mdr mais je suis née dans une famille modeste où on faisait attention. On mangeait correctement, ne manquions jamais de rien. Mais il y avait pas la consommation actuelle. Nous étions pas bombardé comme maintenant. Moi je jette la pub de ma boite aux lettres (soi dit en passant on parle écologie en nous pondant des taxes et nous croulons sous la pub..). Les sociétés de crédit qui récupère pas leur argent, qu'elles réfléchissent à deux fois avant d'envoyer systématiquement des offres. Moi lorsque je fais un prêt à ma banque pour ma voiture, elle regarde si j'ai les moyens de rembourser, ce qui est normal. Et puis les gens, même si je sais que parfois la vie n'est pas facile, ne tomber pas dans leurs pièges.. Il y a différentes façons de régler les problèmes passagers.. Des aides existent bien pour ceux qui en font pas une rame. Je fais une overdose de la surconsommation, pas vous ?

    Le 14/10/2009 à 14h44
  • Martine : Il y a aussi des personnes qui ne peuvent pas faire autrement. Je pense à un jeune qui veut s'installer chez lui et qui gagne le smic. Comment peut-il mettre de l'argent de côté pour s'acheter un frigo, gazinière etc. car une fois le loyer payé, l'edf, le gaz et la nourriture il ne reste pas grand chose sans parler des impôts locaux, impôts salaires si on est juste un peu au-dessus du smic. Et les retraités qui touchent des misères genre 600 ou 700 euros par mois,voire moins, comment font-ils quand leur frigo tombe en panne ?Je connais aussi des personnes qui prennent des crédits pour payer des réguls de charges/loyer ou pour la nourriture. Car il suffit de pas grand chose pour basculer lorsqu'on a de petits revenus. En fait il y a beaucoup de gens qui touchent juste un peu plus que le smic et qui n'ont droit à aucune aide, et qui malgré tout n'ont pas assez pour se payer le minimum. Alors malheureusement, pour ces personnes le crédit reste une solution pour pallier momentanément à leur problème. Et puis peut-on dire que l'on vit s'il faut toujours faire attention à tout, attendre toujours pour se faire un petit plaisir, ne jamais partir en vacances, manger des produits de mauvaise qualité parce que l'argent manque pour se payer mieux, priver ses enfants de tout parce qu'on gagne peu et qu'on nous presse toujours comme des citrons de plus en plus ? Alors que d'autres se gavent sur notre dos ! la vie est si courte, il faut en profiter, et tant pis pour les banquiers et les organismes de crédit si parfois les gens ne peuvent plus les rembourser. Ce genre de situation serait moins fréquente si on donnait au gens des revenus corrects pour vivre au lieu de leur faire miroiter à ce qu'ils pourraient s'offrir en prenant des crédits ! Pas facile d'éviter ce piège quand on manque de tout et que votre boite aux lettres est remplie chaque jour de propositions toutes plus alléchantes les unes que les autres. La société de consommation à outrance voilà ce que cela donne !

    Le 12/05/2009 à 18h14
  • TimotheeTJ : Honte aux institutions qui profitent de la misère des personnes pour s'enrichir en leur proposant des crédits trompeurs de façon scandaleuse pour s'enrichir sur leur dos !

    Le 05/05/2009 à 11h17
  • Monette : SUITE DU MESSAGE DE MONETTE S'ils n'ont pas assez de fermeté, ayez en pour eux , car ce qui vous intéressent avant tout, c'est le taux élevé des intérêts !.... Et puisque vous savez faire de gros intérêts, en cas de problèmes assoyez vous sur ces problèmes et à l'avenir, vous regarderez à deux fois à ceux à qui vous prêter ...... On ne meurt pas parce que l'on a pas la dernière TV ou écran plasma, etc...... Que beaucoup de gens soient un peu plus sérieux, et le sur endettement se fera moindre. Et encore une fois, je ne veux pas juger, mais je dénonce les problèmes qui existent par la mauvaise foi de beaucoup trop de personnes....et en premier par les services de crédit.

    Le 05/05/2009 à 10h40
  • Monette : Les premiers à blâmer sont les organismes de crédit. Que ces organismes qui savent faire de la pub pour proposer de l'argent facile se débrouillent ensuite pour récupérer ou perdre leur argent. J'ai une retraite de 787 E mensuels et pratiquement tous les jours, je reçois sur mon ordi des tas de propositions. Est-ce normal ? Heureusement que je sais résister depuis des années à ces pubs car autrement j'aurais moi aussi un dossier de sur endettement.... Les gens sont attirés par tout ce qu'ils voient et quand on met devant eux la possibilité d'accéder à ces plaisirs, ils ne savent pas résister. Il faut que chacun accepte de comprendre que les acquisitions viennent progressivement, selon nos moyens et non d'un seul coup grâce à de l'argent prêtée mais aussi à rembourser....... Il faut ETABLIR UN BUDJET Cela devrait s'apprendre à l'école, car cela permet de voir où nous mènent nos dépenses. Il faut prévoir au maximum, car il y a toujours suffisamment d'imprévisions pour fichent le budget en l'air. Prendre des crédits sans en connaître la portée, est ridicule. Je ne devrais pas juger, certes, mais il faut bien dénoncer ce problème afin que d'autres ne tombent pas dans les pièges de la facilité. Nous devons dire à ceux qui ne réfléchissent pas assez qu'il faut redescendre sur terre. Par contre, ne croyez vous pas qu'il serait normal que les Stés d'assurance interviennent plus rapidement pour aider ceux qui se retrouvent en difficulté du fait QU'ILS ENTRENT DANS LE CHOMAGE ? Ces travailleurs n'ont pas choisis cette condition horrible et déshonorante ; et là, les assurances devraient être plus compréhensives car parfois attendre 3 mois avant que l'assurance démarre met les gens sur la paille. J'ai eu ce problème : je m'en suis bien tirée car étant prévoyante, j'avais mis un peu d'argent de côté, au cas ou ......

    Le 05/05/2009 à 10h39
      Nous suivre :
      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      logAudience