En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Carburants : une semaine de hausse


le 08 octobre 2012 à 21h28 , mis à jour le 08 octobre 2012 à 21h32.
Temps de lecture
3min
Une pompe à essence

Une pompe à essence / Crédits : AFP

À lire aussi
ConsommationLes prix à la pompe en France ont connu une hausse généralisée la semaine dernière, l'essence sans plomb 95 et le gazole prenant même près de 2 centimes par litre en moyenne.

Le passage à la pompe est toujours aussi douloureux pour les automobilistes : le prix du gazole a augmenté de 1,72 centime en moyenne, à 1,3880 euro par litre contre 1,3708 euro la semaine précédente, selon les relevés hebdomadaires publiés lundi soir par le ministère de l'Ecologie et de l'Energie. Mouvement similaire pour le super sans plomb 95, qui a pris 1,83 centime, à 1,5577 euro le litre. La progression a été un peu plus modérée pour l'essence sans plomb 98, qui a affiché une hausse de 1,53 centime, à 1,6149 euro par litre.

Cette hausse généralisée a correspondu à une augmentation du prix du pétrole. Exprimé en euros, le baril de la mer du Nord, référence du marché européen, est passé de 85 euros environ à plus de 86 d'une semaine sur l'autre.Malgré cette remontée, les prix des carburants se situent encore nettement en-deçà de leurs niveaux moyens du mois d'août.

Conformément à sa promesse de lutter contre la cherté des carburants, le gouvernement avait baissé, fin août, de 3 centimes par litre les taxes sur le gazole et l'essence, et négocié avec les industriels un coup de pouce supplémentaire de deux à trois centimes, selon leurs possibilités. Ces mesures doivent s'appliquer pendant trois mois, le temps pour le gouvernement de mettre en place un dispositif pérenne contre la cherté des carburants. A l'issue d'une rencontre avec les professionnels de la filière, jeudi, le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a confirmé qu'à l'expiration de ces mesures en vigueur jusqu'à fin novembre, "un dispositif pérenne (serait) mis en place", sans préciser en quoi il consisterait.

Commenter cet article

  • anne342 : Le gouvernement peut agir sur les taxes il me semble

    Le 10/10/2012 à 07h27
  • nicolas12072006 : C'est débile je trouve de vouloir bloquer les prix du pétrole puisque de toute façon ils sont fixés à Londres. Ils tiennent compte de la situation internationale et ne peuvent pas baisser longtemps. Donc les promesses ne seront jamais tenues !!

    Le 09/10/2012 à 11h55
  • nezdeboeufs : Avant c'était mieux, ils (la droite) déshabillaient la France d'en bas pour habiller la France d'en haut avec des diamants, en euros, en or puis vont les planquer en Suisse ou d'autres en Belgique, car ces gens là c'est toujours plus encor et encor plus. Quand la soupe est bonne ils restent, participer pas question ils se cassent ces doit disant gens respectables. A hauteur de mes revenu je vais payer mes impôts et une autre part de ces fuyards

    Le 09/10/2012 à 10h06
  • 69waly : A tous ceux qui ont cru a la promesse du blocage des prix, ça vous fait quoi?

    Le 09/10/2012 à 09h19
  • riviera13 : Incroyable, chaque fois qu'ils ( les gauches) font quelque chose, ça foire. Inquiétant, non?

    Le 09/10/2012 à 09h01
      Nous suivre :
      Une marée de morses échoués en Alaska

      Une marée de morses échoués en Alaska

      logAudience