En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Soldes d'hiver 2013

Comment sont nés les soldes ?

par
le 11 janvier 2012 à 17h28 , mis à jour le 11 janvier 2012 à 18h39.
Temps de lecture
3min
Carte postale de l'inauguration du Grand Bazard, rue de Rennes, en 1907

Carte postale de l'inauguration du Grand Bazard, rue de Rennes, en 1907 / Crédits : CC Wikipedia

A lire aussi
ConsommationAlors que les soldes ont commencé, TF1 News se pose la question : à quand remonte cette pratique devenue un rendez-vous incontournable ? Réponse avec Florence Brachet-Champsaur, chercheuse à l'EHESS sur l'histoire de la mode et des grands magasins.

Nous sommes au début du XIXe siècle. Depuis la révolution française, les corporations, qui cloisonnaient les commerces par spécialités (chapeliers, bottiers, etc.) sont abolies. Se créent alors des "magasins de nouveautés", qui regroupent sous un même toit différents produits, essentiellement liés à la toilette féminine. Ce sont ces magasins "de nouveautés" qui deviendront les "grands magasins" au milieu du XIXe siècle.

Ces magasins doivent, de par leur appellation, "renouveler le stock assez souvent et donc écouler rapidement ce qui reste en rayon", explique Florence Brachet-Champsaur, responsable du patrimoine historique et culturel au groupe Galeries Lafayette et chercheuse à l'EHESS* sur l'histoire de la mode et des grands magasins. D'autant que, comme l'expliquait Aristide Boucicaut, créateur du Bon Marché, "le but était de vendre beaucoup à petits bénéfices, d'où le besoin de renouveler le stock régulièrement", rapporte Florence Brachet-Champsaur.

La révolution du prix fixe

"Au début du XIXe siècle intervient également une autre révolution : celle du prix fixe et affiché, relate la chercheuse, ce qui va produire une nouvelle relation avec le client. Et c'est le préalable indispensable à la notion de soldes, puisqu'il s'agit d'afficher le prix d'origine pour communiquer sur les rabais".

Les rabais apparaissent dans les publicités publiées dans la presse écrite avec les prix barrés. Et la terminologie "soldes" - "un solde est originalement le reste à payer d'une somme due" précise Florence Brachet-Champsaur - côtoie rapidement les mots "grande vente", "rabais exceptionnel" ou "vente de coupons". Difficile cependant de donner une date précise pour les premières soldes pour l'historienne, qui date leur naissance à la première moitié du XIXe siècle.

Du tissu au prêt-à-porter 

Du côté de la juridiction, les encadrements se font petit à petit. Les premiers textes réduisent les soldes aux produits de vie courte, liés à la mode. Et au XXe siècle, cette pratique s'est étendue à d'autres produits. "L'économie de la variété se met en place même dans l'électroménager, qui adopte un caractère saisonnier, avec des collections, qu'il n'avait pas avant".

Peu à peu, les soldes s'étendent aux petits magasins, qui se situent toujours à proximité des grands magasins. Jusque-là, ces derniers proposent essentiellement des tissus, dont les femmes font elles-mêmes des robes. A la fin du XIXe siècle, ils commencent à fabriquer des vêtements en série, essentiellement pour les ouvriers ou pour l'armée, "mais c'était une industrie de l'habillement débutante : ils copiaient les tenues des grands couturiers, n'avait pas de système de graduation des tailles, ce n'était pas de très grande qualité", raconte Florence Brachet-Champsaur. On parle alors de conception. La filière de production en série de vêtements se développe au lendemain de la Seconde guerre mondiale et le "prêt-à-porter" prend son essor à la fin des années 1950. Prêt-à-porter sur lequel les soldes auront vite pris leurs habitudes.

*EHESS : Ecole des hautes études en sciences sociales

Commenter cet article

  • ilesmarquises : @antirobert21... apparition des 1ers soldes (masculin) et non des 1ères soldes... Cordialement

    Le 12/01/2012 à 20h44
  • antirobert21 : Tout à fait d'accord, et la date d'apparition des 1ères soldes est dans "le Bonheur des dames" de Zola...messieurs les journalistes, à vos livres!

    Le 12/01/2012 à 17h56
  • bill_boquet : Commencez dès à présent à réviser vos cours de français. La solde est la paie du soldat.

    Le 12/01/2012 à 14h41
  • stella7862 : Non, "solde" est masculin.

    Le 12/01/2012 à 12h35
  • playo69 : Comment sont "néEs" les soldes, non ? :)

    Le 12/01/2012 à 11h27
      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      logAudience