En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Jusqu'à la moitié de la nourriture produite dans le monde gaspillée


le 10 janvier 2013 à 18h23 , mis à jour le 10 janvier 2013 à 18h29.
Temps de lecture
3min
Gaspillage alimentaire : 430 euros à la poubelle chaque année

Selon une étude, un tiers de la nourriture produite tous les ans sur la planète finit directement à la poubelle. En France, certaines régions sont plus gaspilleuses que d'autres. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
ConsommationEntre 1.2 et 2 milliards de tonnes de nourriture seraient chaque année gâchées, d'après un rapport britannique. En cause : des infrastructures inadaptées et les dates de péremption.

"Entre 30 et 50%" des 4 milliards de tonnes de nourriture produites annuellement dans le monde "n'atteindra jamais un estomac humain". C'est le constat accablant que dresse l'Institution of Mechanical Engineers (Imeche), un organisme qui vise à promouvoir l'ingiéniérie dans le monde, dans un rapport intitulé "Global Food Waste Not, Want Not".

Ses auteurs dénoncent "des infrastructures et dispositifs de stockage inadaptés" et "des dates limite de vente trop strictes". L'étude pointe aussi du doigt le comportement des consommateurs, critiquant notamment les offres "un acheté-un offert" ou l'exigence de "perfection esthétique" du produit aux yeux des acheteurs.

L'eau gâchée pour des aliments perdus

En Europe et aux Etats-Unis notamment, "jusqu'à la moitié de la nourriture achetée est jetée par le consommateur lui-même", poursuit le texte. Cette perte nette ne se limite pas, selon le rapport, aux déchets générés par les aliments non consommés. Le gâchis est visible à tous les niveaux de la chaîne de production alimentaire: "550 milliards de mètres cube d'eau" sont ainsi utilisés en vain pour faire pousser ces aliments perdus.

Selon le Dr Tim Fox de l'Imeche, "la quantité de nourriture gâchée dans le monde est stupéfiante. Ces aliments pourraient être utilisés pour nourrir la population mondiale grandissante et plus particulièrement ceux qui souffrent de faim". Entre 2010 et 2012, 860 millions de personnes à travers le monde souffraient de malnutrition, selon l'organisation de l'ONU pour l'agriculture et l'alimentation (FAO). "C'est aussi un gâchis inutile de terres, d'eau et de ressources énergétiques utilisées pour produire, transformer et distribuer cette
nourriture", a souligné le Dr Fox.

Le rapport recommande d'améliorer "les procédés et les infrastructures, tout en changeant l'état d'esprit du consommateur", ce qui permettrait d'offrir "60 à 100% de nourriture en plus" sans augmenter la production, tout en libérant du terrain et en diminuant la consommation d'énergie.

Commenter cet article

  • toutamis : Et dire que pendant des années les consommateurs classiques malmenaient les arguments invoqués par ceux utilisant de nouveaux modes de consommations comme les locavores et compagnie. En fait, se sont eux qui avaient raison dés le départ !

    Le 11/01/2013 à 11h21
  • gruikui : Mais le souci de notre société boursière est qu'il ne faut pas donner cette nourriture à ceux qui en ont vraiment besoin, il faut jeter et gaspiller pour faire croire que c'est une denrée rare et faire gonflr les prix !

    Le 11/01/2013 à 11h05
  • mugetsu : Le problème ici, c'est que les différentes législations interdisent de donner à des associations quand les dates sont proches du terme..... Les lois sont ainsi faites, et personnes ne vient les critiquer ou les changer.....

    Le 11/01/2013 à 09h03
  • anne342 : En tant que particulier comme j'aimerai bénéficier du don de ces denrées jetées et que de toutes façons je ne pourrai pas acheter

    Le 11/01/2013 à 07h32
  • bad-karma : Ce ne sont pas les particuliers qui jettent, mais, en majorité, les distributeurs, genre grandes surfaces, qui préfèrent jeter que de donner, les prix d'achat sont si bas qu'ils peuvent se permettre de jeter la moitié du stock sans que ça n'influe sur leurs bénéfices..... les restaurateurs sont un peu plus attentifs à la gestion de leur stock..... pas comme les restaurants de collectivité ou les selfs de l'administration.....

    Le 11/01/2013 à 06h25
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience