En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Avec les navettes, le mont Saint-Michel fait moins recette


le 13 août 2012 à 16h52 , mis à jour le 13 août 2012 à 18h38.
Temps de lecture
3min
Les navettes du Mont-Saint-Michel n'enchantent pas les commerçants

Un mois après la mise en place des navettes pour rejoindre le Mont-Saint-Michel, les commerçants ont enregistré une baisse de la fréquentation. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
ConsommationLa fréquentation touristique a baissé au mont Saint-Michel depuis le lancement le 28 avril d'un accès au rocher par navette et à pied. L'abbaye a reçu 16,5% de touristes en moins la journée en juin et 9% en moins en juillet comparés aux mêmes périodes de l'an passé.
La faute aux navettes ? Oui, mais pas seulement : "Crise, climat - la météo a été exécrable en juillet -, mise en place des navettes, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte", estime Emmanuel Villain, le directeur de l'office de tourisme du mont qui attire 3,5 millions de personnes chaque année, selon l'Unesco. A titre de comparaison, selon le comité départemental de tourisme, les sites touristiques manchois affichent en moyenne pour juillet une baisse de 7% de leur fréquentation. Pour l'administateur de l'abbaye Jean-Marc Bouré, c'est "surtout la communication négative qui a été faite au sujet des navettes", qui explique le recul car "le mont a toujours été à l'abri des aléas de la conjoncture économique".
 
Les touristes doivent marcher plus
Les navettes lancées le 28 avril n'effectuent qu'une partie du parcours entre le nouveau parking construit sur la côte à plus de 2 km du mont et le rocher, obligeant les touristes à marcher plus qu'auparavant. Le prix du parking est en outre passé de 6 à 8,5 euros. Résultat : l'abbaye reçoit environ 7.000 à 7.500 visiteurs par jour quand les années précédentes le pic d'août pouvait monter à 9.000/9.500. Le soir en particulier, la fréquentation de l'abbaye a chuté de 17% en juillet, par rapport à l'an passé. La courbe est toutefois repartie à la hausse avec l'introduction au 1er août d'un tarif du soir pour le parking (2,50 euros). L'abbaye est le deuxième monument géré par l'Etat le plus visité derrière l'Arc de triomphe. Le château de Versailles ou la tour Eiffel, qui ne font pas partie des sites gérés par le Centre des Monuments nationaux, sont loin devant.
Commenter cet article

  • furax1953 : J'attends la retraite avec impatience (merci François). Ma première destination sera le Mont Saint-Michel à l'automne 2013. En juillet/août : non merci.

    Le 20/08/2012 à 13h15
  • zen1494 : Faites attention à la marée si vous voulez traverser à pieds ! La remontée de l'eau est brutale.

    Le 14/08/2012 à 10h28
  • zen1494 : D'accord avec vous, le parking est trop cher, mais quant à visiter d'autres sites dans la journée, c'est impossible, pour visiter le mont et l'abbatiale, il faut bien compter d'y passer la journée.

    Le 14/08/2012 à 10h27
  • did3 : Tant mieux = cela préservera le site

    Le 14/08/2012 à 09h51
  • mcg35 : Normal. Trop de marche si on a plusieurs sites à visiter dans la journée, et trop cher.

    Le 14/08/2012 à 01h45
      Nous suivre :
      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      logAudience