En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les prix du vin français flambent : +18% en un an

Edité par avec
le 17 mars 2014 à 17h12 , mis à jour le 17 mars 2014 à 19h01.
Temps de lecture
3min
ConsommationAlors que la demande augmente, aux Etats-Unis notamment, la production baisse. Conséquence : selon les chiffres du ministère de l'Agriculture, les prix du vin français s'envolent.

Le vin français est de plus en plus cher et de moins en moins abondant. C'est le constat d'une étude du service de statistiques du ministère de l'Agriculture (Agreste). Les prix des vins français flambent en raison de faibles disponibilités après une récolte 2013 guère plus abondante que celle de 2012. En octobre dernier, une étude d'une grande banque d'investissement américaine prévoyait cette flambée des prix. Alors que la consommation augmente en Chine, en Russie et aux Etats-Unis, la baisse de la production est enclenchée depuis 2004.

D'août à janvier, les prix des vins avec appellation ont bondi de 18% sur  un an, et de 25% comparé à la moyenne des cinq dernières campagnes (2008-2012). L'envolée des prix est particulièrement notable pour les Bourgogne (+32%
sur un an) ou en Bordeaux (+20% sur un an). Cette hausse s'explique surtout par "les faibles disponibilités de début de campagne (-6% sur un an), explique Agreste. Les cours des autres vins (avec Indication géographique protégée et sans IG) montent aussi mais dans une plus faible, de 6 à 11%. Les blancs sans IG
connaissent dans cette catégorie la plus forte augmentation (+14%).

Les vendanges 2013 se sont déroulées avec deux à trois semaines de retard, après les pluies et le froid de juin. Ce printemps exécrable, suivi d'orages de grêle pendant l'été et de précipitations pendant les vendanges, ont affecté les volumes. Ainsi, selon la dernière estimation d'Agreste en novembre, la récolte 2013 de vin reste historiquement basse, à 42,3 millions d'hectolitres, soit  légèrement supérieure (+2%) à celle de 2012 mais en dessous de la moyenne des cinq dernières année (-7%).

Commenter cet article

  • anne342 : Pas trop grave puisque l'alcool est nocif pour la santé

    Le 18/03/2014 à 07h43
  • laforet20111 : On ne peut meme pas passer au gazoil les prix flambent aussi

    Le 18/03/2014 à 06h41
      Nous suivre :
      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      Griezmann, Evra, Debuchy : mercato chez les Bleus

      logAudience