En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Paris : le mètre carré à 8.410 euros, nouveau record


le 02 octobre 2012 à 17h42 , mis à jour le 02 octobre 2012 à 19h40.
Temps de lecture
3min
Immobilier immeuble location achat

Immobilier immeuble location achat / Crédits : LCI

À lire aussi
ConsommationEn atteignant 8.410 euros/m2, le prix moyen des logements anciens a battu un record fin juillet 2012. La Chambre des notaires de Paris estime que les prix ont également augmenté en septembre.

8.410 euros le mètre carré. C'est le nouveau record annoncé par la Chambre des notaires Paris - Ile de France pour la moyenne de prix des logements anciens sur la période comprise entre mai et juillet 2012. Ce sont 20 euros de plus que le record précédent qui était donc de 8.330 euros/m2. Ce record s'étendait sur  la période de septembre à novembre 2011 et avait été égalé entre février et avril 2012.  
 
"Il va y avoir un nouveau record à Paris", avait prévenu Thierry Delesalle, notaire à Paris, lors d'une conférence de presse le 13 septembre, indiquant que les indicateurs avancés pointaient une hausse des prix.
 
Un nouveau record accompagné d'une chute de ventes importante 
 
Suite logique en cette période de crise, ce record s'accompagne d'une baisse de transactions. Entre mai et juillet 2012, seulement 7.600 logements anciens, essentiellement des appartements, ont été vendus dans la capitale, soit une chute de 20% par rapport à la même période de l'an dernier.
 
Pour les notaires, se basant sur les avant contrats conclus au cours des derniers mois, les prochains prix officiels et définitifs publiés dans quelques semaines devraient voir un nouveau record battu, à 8.580 euros/m2 en moyenne pour la période juillet-septembre.
 
Pour autant "au delà de ces variations, modestes au demeurant, c'est bien la stabilisation des prix qui domine", soulignent les notaires dans un communiqué. Depuis l'automne 2011, ce prix oscille autour de 8.350 euros/m2.

Commenter cet article

  • assacar : C'est de la poudre aux yeux quand on se penche sur les chiffres, le nombre de transaction est en berne, le nombre de crédit accordé est en berne donc ça signifie que bcp moins de biens se vendent, ce qui entraine cette conclusion, a l'heure actuelle seuls les très beaux biens, sans défaut se vendent et le prix moyen des notaires restent très haut de ce fait. cela ne reflète pas du tout le marasme du marché actuel, dont il est pour bcp, sur le point de se retourner et de baisser...

    Le 03/10/2012 à 10h59
  • jghttc1 : A ces tarifs là, la défunte maison à 100. 000 euros se transforme en modeste abri de jardin d'une dizaine de m²...

    Le 03/10/2012 à 08h11
      Nous suivre :
      Les musées parisiens bientôt ouverts tous les jours

      Les musées parisiens bientôt ouverts tous les jours

      logAudience