En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Plus de 45% des salariés utilisent leur mobile perso pour travailler


le 24 octobre 2012 à 15h40 , mis à jour le 24 octobre 2012 à 15h44.
Temps de lecture
3min
Une femme composant un numéro sur son téléphone portable.

Une femme composant un numéro sur son téléphone portable. / Crédits : Jupiterimages / Thinkstock

A lire aussi
ConsommationPlus de 45% des actifs utilisent leur téléphone portable personnel à des fins professionnelles, même s'ils possèdent un smartphone fourni par leur entreprise, selon une étude publiée mercredi.

Vous en faites peut-être partie... Selon une étude de l'institut Idate publiée mercredi et menée en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, plus de 45% des actifs utilisent leur téléphone portable personnel à des fins professionnelles, même s'ils possèdent un smartphone fourni par leur entreprise. Pour analyser ce phénomène baptisé "BYOD" pour "Bring your own device" (apportez votre propre terminal), l'Institut de l'audiovisuel et des télécoms en Europe (Idate) a interrogé 3.000 salariés de ces trois pays en janvier et février dernier.
  
L'enquête montre en premier lieu que le taux d'équipement à titre personnel des salariés interrogés, est "deux fois supérieur" à leur taux d'équipement à titre professionnel. En France, 45% des actifs ayant un téléphone personnel l'utilisent dans le cadre de leur travail, et cela même si leur entreprise leur a fourni un mobile professionnel, contre 52% au Royaume-Uni et 53% en Allemagne.

Facteur de risque

L'Idate souligne que si plus de 8 utilisateurs sur 10 de possesseurs de téléphones personnels "soulignent les gains de productivité directs et indirects" via leur utilisation pour le travail, 50% voient le phénomène comme "une source de stress".

De plus, "le smartphone en entreprise, bien que largement plébisicité par ses utilisateurs, reste un facteur de risque significatif pour les données stratégiques de l'entreprise", tient à souligner l'Idate, qui évoque "des mesures protectrices insuffisantes". D'autant que le smartphone n'est pas une exception "et la panoplie des autres équipements numériques personnels - PC portable, PC fixe, tablette, mobile classique - est souvent plus riche et plus complète que celle mise à disposition par l'entreprise", résume l'institut. A l'inverse, l'étude ne dit pas combien de salariés utilisent leur mobile pro pour des conversations privées...

Commenter cet article

  • did3 : Mieux vaux utiliser son téléphone professionnel pour passer ses appels perso ....

    Le 24/10/2012 à 16h38
  • flo5793 : Moi je n'en possède pas alors je ne risque pas de m'en servir à des fins professionnelles, c'est aussi simple que celà.

    Le 24/10/2012 à 16h34
  • cacest4vrai : Le boulot c'est le boulot, et la vie privée ne doit jamais être parasitée par un boulot! Pas étonnant que lorsqu'on demande aux gens de se définir, ils donnent leur identité (le moins mauvais) ou leur fonction professionnelle (le pire du pire). La bonne définition de soi-même est pourtant simple a trouver: gentil ou pas, attentionné ou pas, ouvert aux autres ou pas, persévérant ou pas, ... C'est en fait un état d'être résumable principalement par des qualités.

    Le 24/10/2012 à 16h28
      Nous suivre :
      Quand un ourson brun erre dans les rayons d'un magasin

      Quand un ourson brun erre dans les rayons d'un magasin

      logAudience