En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Bouygues Telecom se lance dans la guerre des box

Olivier Levard par
le 15 septembre 2008 à 17h25
Temps de lecture
3min
La Bbox de Bouygues Telecom

La Bbox de Bouygues Telecom / Crédits : DR

A lire aussi
EntreprisesAvec sa Bbox, présentée lundi, le troisième opérateur mobile propose à son tour une offre triple-play (Télévision, fixe et Internet) après Orange et SFR.

Elle s'appelle Bbox et symbolise l'arrivée de Bouygues Télecom sur le marché des FAI (fournisseurs d'accès à Internet), après ses concurrents Orange et SFR. La petite boîte d'accès à Internet était présentée ce lundi à la presse avant un lancement le 20 octobre. Côté design, l'influence d'Apple se fait sentir. La Bbox est blanche et compacte, le décodeur TV qui lui est associé opte lui pour le noir laqué "à la Playstation 3".
 
Toutes les fonctionnalités qui ont fait le succès des offres triple-play sont là (enregistrement en numérique, contrôle du direct...). L'opérateur met en avant la simplicité de son système qui permet de créer un réseau Wifi permettant le partage d'un disque dur et d'une imprimante "sans même entrer de clé Wep". Certains regretterons le lien par câble ou CPL (via le réseau électrique) entre la Bbox et son décodeur mais c'est, selon Bouygues, le seul moyen de  transmettre des contenus en haute définition sans en altérer le signal.
 
La vidéo à la demande sera aussi au rendez vous. Pour acheter et louer des films, c'est la plate-forme du groupe, TF1 Vision, qui ouvre le bal mais Bouygues Telecom affirme que le système sera "ouvert à tous les autres éditeurs" pour "une offre de VOD la plus large possible". Les clients peuvent d'ores et déjà s'abonner à Canal + ou Canal Satellite.
 
50% de la population éligible
 
Bouygues a racheté à Neuf Cegetel un réseau complet pour lancer son offre de FAI. Complété par le réseau de ce partenaire, "50% des Français et 60 % des abonnés Bouygues Telecom sont déjà éligibles à cette offre" explique à LCI.fr Frank Abihssira, directeur FAI du groupe.
 
Les tarifs annoncés sont typiques du secteur. 20 euros pour une offre d'Internet haut débit nue et le traditionnel forfait de 30 euros pour le triple-play (Internet - TV- Fixe) en zones dégroupées. Mais Bouygues place beaucoup d'espoir dans une troisième offre à 40 euros qui intègre trois heures d'appel vers les portables (6 heures pour les clients de Bouyques Télécom). La première "à intégrer de façon pérenne des heures de communications vers les mobiles tous opérateurs 24h/24, 7j/7", selon l'opérateur.
 
Bouygues compte sur sa base de 9,23 millions d'abonnés mobiles pour assurer le succès de ce lancement sur lequel il ne communique pas d'objectif chiffrés. Les clients de l'opérateur seront les premiers informés de cette offre avant que des campagnes de communication dans les médias s'adressent à l'ensemble du grand public, plus tard cette année.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Le fou rire de Jean Dujardin et Gilles Lellouche en pleine interview

      Le fou rire de Jean Dujardin et Gilles Lellouche en pleine interview

      logAudience