En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le "mode" de trop de Didier Lombard


le 16 septembre 2009 à 11h29
Temps de lecture
3min
Didier Lombard, PDG de France Télécom, reçu par Xavier Darcos (15 septembre 2009)

Image d'archives / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
EntreprisesAprès avoir parlé d'une "mode du suicide" à France Télécom, le PDG du groupe s'excuse et s'explique.

Vendredi, une jeune employée de France Télécom s'était tuée à Paris, en se jetant par la fenêtre de son bureau, deux jours après qu'un salarié eut tenté de se suicider en se plantant un couteau dans le ventre en pleine réunion. Lundi, c'est une salariée de Metz qui a aussi tenté de mettre fin à ses jours en avalant des barbituriques. Face à cette vague de suicides de salariés à France Télécom, le PDG du groupe et le ministre du Travail ont tenté mardi de trouver des solutions pour enrayer le phénomène et mieux accompagner les salariés, traumatisés, selon les syndicats, par des restructurations à outrance. "La première urgence est d'arriver" à arrêter la "contagion", a déclaré Didier Lombard pour évoquer les 23 suicides qui ont endeuillé l'entreprise depuis février 2008. Mais ce terme de "contagion" n'est pas le seul qu'il a utilisé. Dans un groupe où le moral semble au plus bas, Didier Lombard avait aussi eu un autre mot, des plus malheureux : il avait affirmé sa volonté de mettre "un point d'arrêt à la mode des suicides".

Les réactions n'ont pas tardé. "Pour la NPA, la direction de France Télécom doit démissionner", a réagi dès mardi soir le parti d'Olivier Besancenot dans un communiqué, après avoir souligné qu'il "est choqué par ces propos qui laisse entendre que ce PDG n'a toujours pas saisi la désespérance dans laquelle se trouve nombre d'employé-e-s de cette entreprise". De son côté, le président d'honneur du PRG Roger-Gérard Schwartzenberg a exigé de Didier Lombard des excuses au personnel, qualifiant ses propos "d'inadmissibles", et conseillant : "Au lieu de se transformer en chroniqueur d'une prétendue 'mode', ce PDG ferait mieux de revoir l'organisation du travail à France Télécom pour qu'elle ne provoque plus de tels drames".

Mieux former les cadres du groupe

Des excuses, le PDG de France Télécom en a présenté mercredi publiquement sur l'antenne de RTL, en tentant d'expliquer : "Hier, par erreur, j'ai utilisé le mot "mode" qui était la traduction du mot "mood" en anglais". Or, en anglais, "mood" signifie "humeur". Mais au-delà de la polémique, le patron de France Télécom a tenu à souligner : "Je suis focalisé sur : arrêtez cette spirale infernale (du suicide) dans laquelle nous sommes". Et en réponse aux témoignages de certains salariés qui dénoncent les pressions de l'encadrement, il a estimé que les cadres du groupe devaient être davantage formés "aux sciences de management".

Nos cadres "viennent d'une administration (la direction générale des télécoms ndlr). Nous les avons formés aux sciences de management de l'homme mais peut être pas suffisamment", a déploré Didier Lombard. "Nos cadres sont d'une qualité exceptionnelle mais nous allons rajouter des blocs de formation" car "il faut qu'on compense cette petite faiblesse".

D'après agence

Commenter cet article

  • Questionneur : Une petite question.... Est-ce le PDG actuel l'artisan du redressement de France Telecom Orange, et celui qui a mis en place ces méthodes de management ou bien son prédécésseur ??? Mais au fait....c'était qui ???? je pense que Mr Lombard n'est surement pas le principal ni le seul responsable....

    Le 29/09/2009 à 21h53
  • Zwazo : Didier... Pourquoi mettre en place des techniques de management qui nous viennent d'un pays.... en faillite ? Hein ? pourquoi ?

    Le 29/09/2009 à 16h50
  • ANAR-K6 : Honte à toi, Didier Lombard ! Honte à ceux qui 'ont nommé à ce poste ! Hélas, tu n'es que le reflet de ce qui se passe dans notre société aujourd'hui où certains "grands" patrons ne sont que des nids de cupidité, d'orgeuil et d'amoralité. L'Homme n'a plus, pour vous, aucune valeur. Où sont les Godin, les Michelin de la première heure ? Ces vrais Patrons qui avaient le souci de leurs collaborateurs. Il n'est que de voir votre attitude : elle est affligeante. Vous n'êtes pas à votre place ! Et vous n'êtes pas le seul ! Pourquoi la misère n'a jamais été si grande, tandis qu'il n'y a jamais eu autant de richesse dans le monde ? Ne soyez pas étonnés de tant de violence. Vous ne récoltez que ce que vous avez semé. Les Elites sont des modèles, des exemples à suivre. Changez de chemin, il est grand temps. Votre honneur est à ce prix !

    Le 21/09/2009 à 17h56
  • Jserguei : A Sébastien, San Francisco Très bon résumé de la situation et que je n'aurais pu aussi bien exprimer

    Le 17/09/2009 à 14h10
  • Breiz : Eradiquer au plus vite le pays de ces parasites au train de vie dispendieux et d' un pédantisme exacerbé. La ruine de l' Etat, c' est eux.

    Le 17/09/2009 à 11h39
      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience