En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'auto-entrepreneur booste les créations d'entreprises

Olivier Levard par
le 20 octobre 2009 à 10h48
Temps de lecture
3min
[Expiré] boss entreprise patron PDG carte de visite travail

Crédits : SXC.HU

A lire aussi
Entreprises Le nombre de créations d'entreprises en France a explosé en septembre pour atteindre un nouveau record historique.

Ceux qui veulent croire en la reprise accueilleront ce chiffre avec plaisir. Le nombre de créations d'entreprises en France a explosé en septembre pour atteindre un nouveau record historique, avec 56.548 nouvelles entreprises créées, soit une hausse de 36,8% par rapport au mois précédent, a annoncé l'Insee mardi. Les créations d'entreprises sont toujours portées par le nouveau statut de l'auto-entrepreneur, entré en vigueur début 2009, mais les créations hors auto-entreprises enregistrent également une forte hausse (+21,1% par rapport à août), relève l'Institut national de la statistique.
 
"La vague de l'auto-entrepreneur ne se dément pas, avec plus de 32.000 nouvelles entreprises créées sous ce régime en septembre mais ce qui est assez remarquable, c'est que les créations sous forme classique sont aussi en augmentation (24.531 au total)", s'est réjoui Hervé Novelli. Le nombre cumulé de créations des mois de juillet, août et septembre est en hausse de plus de 80% par rapport aux mêmes mois de 2008, les secteurs du soutien aux entreprises et du commerce contribuant le plus à cette progression. La hausse atteint 47,2% sur les douze derniers mois par rapport aux douze mois précédents, ajoute l'Insee. "On a aujourd'hui dans ce pays créé 424.209 entreprises depuis le début de l'année, contre 327.000 au total durant toute l'année 2008. Il est certain maintenant que l'objectif de 500.000 créations d'entreprises en 2009 va être largement dépassé", a souligné le secrétaire d'Etat chargé du Commerce et des PME.
 
L'auto-entrepreneur : une création sur deux
 
Ce dynamisme est en grande partie lié à la mise en place du nouveau statut d'auto-entrepreneur, qui, depuis le 1er janvier, permet aux salariés, chômeurs, retraités ou étudiants de développer une activité à titre principal ou  complémentaire pour accroître leurs revenus, avec des démarches très simplifiées et un régime fiscal avantageux. De janvier à septembre, plus d'une création d'entreprise sur deux a été faite sous ce nouveau régime, relève l'Insee.
 
L'objectif initial était de 200.000 auto-entrepreneurs en 2009, on est déjà à plus de 230.000", s'est réjoui Hervé Novelli, qui table sur 300.000 d'ici la fin de l'année. "C'est vrai que les nouvelles entreprises sont plus fragiles, mais plus on en crée plus on a de chances d'en voir se développer", a-t-il dit, interrogé sur la pérennité des nouvelles entreprises, alors que la crise fait parallèlement exploser le nombre des défaillances.
 
Selon une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes SFAC publiée début septembre, les défaillances d'entreprises continuent en effet de progresser en France et devraient approcher les 70.000 à la fin 2009, soit une hausse de 20% par rapport à l'an dernier. "Ce qui est aussi important dans l'auto-entrepreneur, c'est le complément de pouvoir d'achat", les salariés et les chômeurs représentant les deux-tiers des créations d'entreprises sous ce nouveau régime, a ajouté Hervé Novelli. Or "ces catégories n'ont pas forcément vocation à franchir les plafonds mais à garder leur complément de revenus", a-t-il dit.

Commenter cet article

  • skippucca : Bonjour , je suis travailleur handicapée et je suis dans l'optique de devenir Auto Entrepreneur seulement lors de l'inscription ils nous demandent de nous inscrire à un Organisme d'assurance maladie, le fait est, comme beaucoup d'entre nous, j'ai déjà une Assurance ! Alors comment faire ? Je ne peux finaliser l'inscription sans remplir cet option ! Bonne soirée ! Et Merci d'avance !

    Le 30/11/2009 à 19h04
  • ostie78 : Franck à raison, moi aussi je suis en auto-entrepreneur, je ne pouvais pas me risquer de monter une micro- entreprise, c'était perdu d'avance, je voulais garder mon emploie d'assistante maternelle et m'occuper de mes 3 enfants dont un enfant handicapé, je ne voulais pas me lancer dans une aventure et mettre ma famille en peril, alors l'auto-entrepreneur est arrivé, cela ma permis de monter ma petite entreprise de création de bijoux (une grande satisfaction) car j'ai réalisé mon rêve , je travaille le samedi et dimanche ce qui veut dire petite production( maximun 4 colliers en 2 jours des pièces uniques .)que je ne vend pas forcément, car la crise est là, donc l'auto entrepreneur est très bien pour tester une idée comme dit Franck sans couler. Mais en aucun cas il y a de la conccurence avec les artisans nous avons un plafond à ne pas dépasser et si c'est le cas! cela serait génial! car là je passerais en micro entreprise, cela serait une reussite.. Mais l'instant je réalise mon rêve de petites fille et dans la légalité, celui de la création, de ma passion. Un grand merci à franck pour son commentaire très posé et juste,la voix d'un sage.

    Le 19/11/2009 à 15h57
  • Vingue : Le statut de l'auto entrepreneur ne changera en rien les problèmes de dynamique économique de la France. Le gouvernement français souhaite inciter la création d'entreprise par ce biais, mais encore une fois elle se plante complétement. N' a t'elle pas tenter la micro entreprise ? A travers ce nouveau statut, est ce là une autre façon pour faire croire aux français que le gouvernement est à leur écoute en matière de dynamique d'emploi, et de ceux qui veulent réussir. Ou alors, est ce une façon très simple, de donner l'impression à tous, que la politique d'entreprenariat de la France est en plein changement !! Attaquons le problème de l'emploi et de sa dynamique par sa base car le vrai problème du gouvernement français, c'est de trouver des sources d'argent à travers les entreprises (en particulier les plus petites) afin de leur faire payer les dettes de l'état, les dettes sociales entre autres. Que cela cesse enfin !! La France doit investir aux côté des créateurs afin de faciliter la réussite de l'entreprenariat sur du long terme. Elle doit créer des politiques plus énergiques et d'accompagnement sur le terrain, réduire les taux d'imposition ainsi que les coûts des couvertures sociales des entrepreneurs. Face à la mondialisation, à la concurrence, etc.. la France doit créer une vrai politique de l'emploi et récompenser les bons entrepreneurs en les incitant à continuer, à les écouter pour commencer.

    Le 21/10/2009 à 08h33
  • Bibi32 : A Franck: pour info, je suis auto entrepreneur...

    Le 20/10/2009 à 20h19
  • Mz : Frank : Il faut vite arrêter, vous devez être un auto entrepreneur honnête, c'est vous qui n'avez rien compris, les comptables des boites "normales" comme la mienne nous ont tout très bien expliqué, et je maintiens mes dires, bien entendu à de rares exceptions près

    Le 20/10/2009 à 19h05

      L'EuroShow #12 : "Stand up for the French police !", les supporters irlandais remettent ça

      logAudience