En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Eurostar va-t-il acheter allemand ?

Edité par
le 22 juillet 2010 à 10h01
Temps de lecture
4min
Train Eurostar à la Gare du Nord, à Paris

Image d'archives / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
EntreprisesEurostar pourrait faire appel à Siemens pour renouveler sa flotte de TGV Alstom, selon une information du Figaro. Le constructeur français est jusqu'ici l'unique fournisseur de rames pour la SNCF.

Si la transaction a lieu, cela pourrait faire grand bruit : Eurostar aimerait diversifier son offre de train et mettre sur les rails des TGV Siemens en guise de renouvellement partiel de ses 28 rames, jusqu'ici floquées Alstom. Or la totalité des TGV roulant en France ont toujours porté la marque du constructeur français.
 
Le Figaro, à l'origine de cette information, dit avoir eu des confirmations de la part de plusieurs cadres de la SNCF et d'Eurostar quant à cet intérêt pour les trains de Siemens. Un appel d'offres serait en préparation pour le renouvellement partiel de la flotte de TGV assurant la liaison entre Paris et Londres. Aucune précision n'a pour l'instant filtré sur la taille de la possible commande.
 
"Siemens reste très prudent, explique un expert du secteur ferroviaire au Figaro. Le groupe se demande notamment quelle sera la réaction de son concurrent en cas de victoire sur l'appel d'offres Eurostar." D'ailleurs, il n'y a eu aucune déclaration officielle de la part des différents acteurs, à la demande d'Eurostar, qui n'a de toute manière pas encore lancé son appel d'offres.
 
"Les rames Siemens réputées plus luxueuses que celle d'Alstom"
 
Quelles sont les raisons qui pousseraient la filiale de la SNCF et des chemins de fer britanniques à se séparer de son fournisseur historique de rame ? "Avoir des rames Siemens réputées plus luxueuses que les rames Alstom va permettre à Eurostar de redéfinir la segmentation de son offre et éventuellement de répondre aux attaques de la concurrence avec le lancement d'une offre plus business", explique un bon connaisseur du dossier au quotidien national. Il ne s'agit pas en revanche d'une sanction suite aux différents incidents qui se sont produits autour des fêtes de Noël, les rames Alstom ayant été mis hors de cause.
 
Ces premiers pas de Siemens sur les rails français - s'ils devaient avoir lieu - pourrait faire naître de sérieuses craintes du côté d'Alstom alors que la SNCF va renouveler progressivement son parc de trains à partir de 2014.

250 millions de personnes ont emprunté le tunnel sous la Manche

250 millions de personnes ont emprunté le tunnel sous la Manche depuis son ouverture en mai 1994, a annoncé mercredi Eurotunnel, la société gestionnaire de l'ouvrage dans un communiqué.
Une annonce qui a précédée celle, jeudi, du chiffre d'affaires d'Eurostar pour le premier semestre 2010. Les nouvelles sont tout aussi bonnes pour la compagnie ferroviaire transmanche: une hausse de 18% de son chiffre d'affaires a été enregistré sur les six premiers mois de l'année 2010, grâce à une nette hausse des voyages de loisirs et d'affaires, et à la demande générée par la forte perturbation du trafic aérien européen en avril.
Le chiffre d'affaires d'Eurostar s'est élevé à 404 millions de livres sur le semestre, soit environ 476 millions d'euros, tandis que le nombre de voyageurs a augmenté de 6% sur la même période, à 4,6 millions. Ainsi, les voyageurs ne semblent pas avoir tenu rigueur à la compagnie des incidents liés à la neige qui avaient paralysé son trafic pendant plusieurs jours fin décembre. Eurostar a fait également état d'une reprise des voyages d'affaires et d'une hausse des passagers loisirs. Or les premiers sont particulièrement lucratifs, ce qui explique l'écart entre la hausse du trafic et celle du chiffre d'affaires.

Commenter cet article

  • 421123 : Le "Social" et les "Avantages acquis" , 35 H, etc pénalisent lourdement nos entreprises et ainsi nous perdons des marchés et des emplois. Comprenne, qui pourra!

    Le 24/07/2010 à 03h18
  • darius92 : A h6henri, qui vous dit que les rames Siemens sont moins chères ? Elles sont plus luxueuses et offrent donc plus de services aux passagers. Vous spéculez !

    Le 23/07/2010 à 11h37
  • cyprienne93 : Tipoussy01, Oui, mais malheureusement, le secteur du tourisme est aléatoire. Il suffit d'un problème climatique qui entraîne des dégradations de sites touristiques, de problèmes politiques, économiques, culturels avec d'autres continents et les touristes ne viennent plus en France. D'autre part, sans les industries, les français sont obligés d'importer donc coûts plus élevés des produits usinés, perte du savoir-faire, des emplois et tout ce que cela implique. De plus, rien de valorisant d'être serveur dans un restaurant ou ramasseur de balle de golf. Vraiment un choix négatif.

    Le 23/07/2010 à 08h31
  • h6henri : Bien sûr... Mais c'est un faux calcul. En terme " macroéconomique" ( excusez-moi pour ce terme un peu particulier) : on achète moins cher des marchandises importées... Des employés se retrouvent " sur le carreau "... Ils sont au chômage ou en formation...On additionne entreprise par entreprise les pertes d'emplois...Qui va " financer" l'indemnisation du chômage ?...Eh bien ce sera en partie vous-même et nous tous, par nos impôts en tous genre...Il y a quelques années, on justifiait la libre- concurrence par la théorie des avantages comparatifs ( je crois), c'est à dire , par exemple( je caricature), qu'il serait absurde d'acheter de l'huile d'olive produite par la Norvège plutôt que celle produite par l'Espagne, mais dites-moi ce que nous a " apporté" l'Europe en termes d'agriculture...Des millions d'hectares de terre mises en jachère, la disparition des petits agriculteurs, etc...Et des prix qui flambent... Pour conclure : en achetant un peu moins cher des produits importés ( à peu près comparables ), au bout du compte, cela est une fausse économie...

    Le 22/07/2010 à 15h40
  • spinaker54 : Et je parie que vous être contre les USA qui veulent des avions ravitalleurs boeing.

    Le 22/07/2010 à 14h53
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience