En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Air France : les pilotes acceptent le plan de restructuration


le 16 août 2012 à 21h31 , mis à jour le 16 août 2012 à 21h34.
Temps de lecture
3min
Un avion d'Air France devant le terminal T1 de Roissy

Un avion d'Air France devant le terminal T1 de Roissy / Crédits : Nicolas Dolbeau de la Roche

A lire aussi
EntreprisesLes pilotes d'Air France se sont déclarés favorables au plan de restructuration de la compagnie en difficulté, selon le résultat du référendum organisé par le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), largement majoritaire.

Le plan de restructuration d'Air France prévoit 5122 suppressions de postes d'ici fin 2014 dans le cadre du plan  "Transform 2015" qui vise à économiser deux milliards d'euros pour réduire d'autant la dette du groupe franco-néerlandais.

Le SNPL, qui représente 72% des voix au sein des pilotes d'Air France, précise dans un communiqué  publié jeudi qu'ils ont approuvé à l'accord à hauteur de 67%. Mais ce résultat n'est pas une surprise : la direction d'Air France s'était montrée optimiste, après l'avis favorable rendu par le conseil syndical du SNPL début juillet. Le taux de participation du référendum est de 83%. A noter que le Syndicat des pilotes d'Air France (SPAF), minoritaire, avait fait grève fin juillet contre le plan "Transform 2015". Dans les autres branches professionnelles du groupe, le personnel au sol, qui représente la grande majorité des effectifs, a accepté le plan le 10 juillet, mais les hôtesses et stewards l'ont rejeté fin juillet.

900 millions d'euros d'économie
 
Air France a estimé à 550 personnes les sureffectifs au sein des pilotes.  Comme la compagnie a toujours besoin d'un volet de pilotes disponibles pour parer aux variations du trafic, il ne leur a pas été proposé de plan de départs volontaires contrairement aux autres catégories de personnel. Parmi les mesures destinées à faire des économies, la direction d'Air France a proposé à une soixantaine de pilotes volontaires d'aller travailler pendant trois ans dans sa filiale "low cost" Transavia France, promise à une montée en puissance.
 
En réduisant ses effectifs, Air France espère économiser 900 millions d'euros, soit la moitié des réductions de coûts attendues pour la compagnie, largement responsables des pertes du groupe franco-néerlandais. L'action Air France-KLM a clôturé en baisse 0,23% à 4,25 euros, donnant une capitalisation de 1,3 milliard. Elle a regagné 7% depuis le début de l'année après avoir chuté de 71% en 2011. Les analystes voient dans le plan "Transform 2015" un levier indispensable à la remontée du cours. Ils soulignent cependant que le plan d'Air France-KLM ne suffira peut-être pas à lui seul à redresser le groupe dans un secteur aérien sous la menace d'une nouvelle déflagration économique en Europe et sous le poids d'un baril de pétrole  proche de 100 dollars au moment où l'euro s'affaiblit.

Commenter cet article

  • 421123 : L'action a été émise à 14 Euros, dites-nous combien ont gagné les actionnaires avec une action à 4,25 Euros?

    Le 17/08/2012 à 13h43
  • alain-paris : Et accessoirement quelques pertes d'exploitation

    Le 17/08/2012 à 11h32
  • moijebosse : Vous avez besoins d'un peu de cours d'economie. La boite a tous les ocmptes dans le rouge, et les actionnaires ne font que le rappeler aux dirigants. Si n vous ecoute, c'est la faillite dans 6 mois et tout le monde au chomage. On comprend que vous soyez a gauche.

    Le 17/08/2012 à 10h42
  • mondolino : Eh ben oui ils ont plus le choix maintenant. Bizarrement ils ne veulent plus faire grève.

    Le 17/08/2012 à 08h31
  • mcasar : On en revient toujours au même : le problème principal reste l'action en baisse... On fait donc plaisir aux actionnaires et aux spéculateurs... ce monde devient une honte à l'égard de comment il a été fondé par nos anciens !!!!

    Le 17/08/2012 à 08h06
      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      Extrait SEPT à HUIT : Christian Clavier pleutre, lâche et égoïste ?

      logAudience