En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

ArcelorMittal : le site de Florange est viable selon rapport d'expertise


le 27 juillet 2012 à 21h33 , mis à jour le 27 juillet 2012 à 21h36.
Temps de lecture
3min
L'usine Arcelor-Mittal de Florange (Moselle) bloquée par les syndicats le 27 juin 2012.

L'usine Arcelor-Mittal de Florange (Moselle) bloquée par les syndicats le 27 juin 2012. / Crédits : LCI

A lire aussi
EntreprisesLe site mosellan d'ArcelorMittal, dont les deux hauts fourneaux sont à l'arrêt depuis des mois, est viable, selon le rapport d'une mission d'expertise sur Florange remis vendredi au ministre du Redressement productif, ont indiqué des syndicats.

Le rapport mené sous la houlette de Pascal Faure, vice-président du Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies (CGEIET), indique que le site intégré (filière chaude et froide), est "viable, fiable et rentable" et nécessite un investissement de 400 à 500 millions d'euros, ont indiqué les syndicalistes de Florange à l'issue de la rencontre de plus de trois heures avec Arnaud Montebourg.

La mission a examiné "les évolutions du marché de l'acier en France et en Europe, puis a dégagé les pistes permettant d'assurer un avenir industriel et économique pérenne au site sidérurgique de Florange", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Les syndicats de Florange ont été invités à Bercy à prendre connaissance de son rapport, lequel, selon le ministère, "met en évidence les atouts du site intégré de Florange, idéalement localisé par rapport à ses grands clients, notamment automobiles, et qui se distingue par la technicité des aciers à haute valeur ajoutée produits par ses chaînes à froid, fruits des innovations du centre de recherche et développement voisin de Maizières-lès-Metz".

Proximité des clients

Les syndicats se sont réjouis de cet accent mis sur les "atouts" du site et notamment "la proximité avec les clients, la qualité de nos produits", comme l'a relevé  Edouard Martin (CFDT).

Ce dernier s'est dit "satisfait" car avec la multiplication des plans sociaux, il "craignait un essoufflement du gouvernement sur le dossier". M. Montebourg a évoqué divers scénarios selon les syndicats, dont celui d'un repreneur du site dans l'éventualité où Mittal délaisserait le site lorrain. Plusieurs repreneurs potentiels se sont déjà manifestés, selon les syndicats.

La filière liquide de Florange (2.500 salariés permanents) tourne au ralenti depuis des mois et son avenir est très incertain, ArcelorMittal ayant décidé de prolonger l'arrêt des deux hauts fournaux jusqu'à la fin de l'année en raison de la faible demande d'acier.

Commenter cet article

  • kosotto1 : Claudcoulemolle : Vous avez tellement de références réussies comme chef d'entreprise, que vous avez fini comme prof dans le public ! c'est vous qui l'avez dit pas moi ! Vous en connaissez beaucoup vous des chefs d'entreprises qui réussissent si bien et qui lâchent tout pour finir prof dans le public ? lol. Je ne suis pas en micro-entreprise mais en SARL(mon CA étant bien plus important que celui autorisé pour les micro-entreprises). Dernière chose, vous en connaissez beaucoup vous des grands économistes qui comme vous "prédisent" ????re lol !

    Le 29/07/2012 à 23h46
  • kosotto1 : Et oui coulapic : vous prédisez , c'est bien cela le problème, vous supputez, vous extrapolez sur mon parcours professionnel sans en connaître quoi que ce soit. Ma petite entreprise me convient très bien, je n'ai pas l'ambition d'en faire une multinationale. Pour moi cela est avant tout une aventure humaine et pas une "usine à profits". Quant à moi je n'extrapole pas sur votre parcours professionnel. Je m'en tiens strictement à ce que vous en avez dit, à savoir qu'après avoir été chef d'entreprise vous avez fini votre carrière comme prof dans le public. On peut donc supposer que vous avez échoué en tant que chef d'entreprise ! Vous remarquerez que mon parcours est inverse. Et quand je paye mes cotisations au RSI je paye aussi votre retraite d'ancien chef d'entreprise mais je défends ce système par répartition dont vous semblez, vous le grand économiste ne pas savoir grand chose, et qui consiste à ce que les actifs payent pour les retraités. Vous n'avez donc jamais financé votre retraite mais celles de ceux qui vous y ont précédé. Quant à votre clavier, changez le, il se trompe vraiment beaucoup !

    Le 29/07/2012 à 17h39
  • kosotto1 : Aucun rapport ? ben voyons !

    Le 29/07/2012 à 14h11
  • claudcouledouce : Kosotto, je n'ai pas annoncé de hausse de la CSG de 4% mais je la prédis pour le mois d'Août ou de septembre (au plus tard octobre). On parie ? Quand vous cesserez les attaques perso, je cesserai de vous donner les leçons que vous n'aimez pas mais qui vous sont utiles. Les micros entreprises sont de mon point de vue une excellente chose et je vous félicite d'y être passé. Quand vous transformerez votre minuscule entreprise fiscalement et administrativement protégée et privilégiée face à vos concurrents défavorisés en vraie entreprise alors vous serez sur le bon chemin. J'encourage toujours l'esprit d'entreprise même pour les gens de gauche. Je comprends que financer des retraites pour quelqu'un de gauche ça doit faire quelque chose. Mais sachez que ce n'est pas le chef d'entreprise qui finance les retraites mais ses salariés (salaires indirects). Aussi, compte tenu de vos énormes lacunes je vous souhaite beaucoup de chance. Ne vous inquiétez pas pour ma retraite je l'ai largement financée et elle se porte bien sans votre aide. Quelle que soit votre activité, je la connais probablement aussi bien, voire mieux, que vous (connaissances expertes d'au moins 90% des activités d'entreprises françaises de toutes tailles). Pardon pour l'OFCE, lapsus de clavier (je travaille avec les deux).

    Le 29/07/2012 à 14h00
  • claudcouledouce : Kosotto, Droit de réponse : contrairement à vous j'ai des références de réussite à la tête d'entreprises. Pourquoi aller en Inde alors que c'est ici que nous avons besoin d'acier ? La Belgique, l'Allemagne (qui ne vivent pas en dessous de votre niveau de vie, surtout depuis que...) sont des endroits où investir pour Mittal pour les raisons rabâchées ici mais que vous ne comprenez pas faute de pré requis utiles pour appréhender les problèmes économiques qui vous dépassent. La micro-entreprise ratée ne mène pas au pinacle de l'entrepreneuriat..

    Le 29/07/2012 à 13h43
      Nous suivre :
      Star Wars VII "The Force Awakens" pourrait ressembler à ça

      Star Wars VII "The Force Awakens" pourrait ressembler à ça

      logAudience