ARCHIVES

Atterrissage forcé pour l'A400M ?

Edité par
le 05 janvier 2010 à 10h42
Temps de lecture
4min
airbus avion militaire A400M

L'avion de transport militaire d'Airbus l'A400M / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
EntreprisesSelon le quotidien allemand Financial Times Deutschland, le patron d'Airbus, Thomas Enders, prépare l'abandon de l'avion de transport militaire.

Est-ce un coup de poker d'Airbus pour faire réagir les Etats ou une mise à mort en bonne et due forme ? Le programme d'avion de transport militaire, A400M, pourrait être bientôt abandonné à la demande même de la direction du groupe. Selon le journal allemand Financial Times Deutschland, Thomas Enders, le patron d'Airbus, aurait déclaré lors d'un repas de Noël de la direction du groupe en décembre qu'il ne "croyait plus à une poursuite du programme", et aurait commencé à préparer sa fin. Des listes d'ingénieurs, qui seraient réaffectés de l'A400M à d'autres programmes de développement du groupe, sur l'A380 et sur l'A350, existeraient déjà, écrit le Financial Times Deutschland.
 
Airbus et sa maison-mère, le groupe européen d'aéronautique et de défense EADS, négocient depuis plusieurs mois avec sept pays clients de l'avion, qui ont commandé un total de 180 appareils pour 20 milliards d'euros et auxquels le groupe demande de remettre au pot, les coûts de l'A400M excédant de plusieurs milliards d'euros les estimations initiales. Selon le FTD, Thomas Enders estimerait les chances de succès de ces négociations à seulement 50%.

Décision urgente
 
Et le patron allemand "n'est pas prêt à mettre en danger le segment aviation civile, qui se comporte bien, à cause de l'A400M", selon une source au sein de l'entreprise non identifiée citée par le FTD. Interrogée par Reuters suite à l'article du FTD, une autre source proche du constructeur aéronautique, affirme elle aussi que Thomas Enders n'entend pas mettre en péril les activités civiles d'Airbus pour sauver l'avion de transport militaire A400M. "Nous avons besoin d'une décision aussi vite que possible" pour l'A400M, a déclaré pour sa part un porte-parole d'Airbus, interrogé par l'AFP, qui a dit espérer pouvoir "conclure les négociations de manière positive d'ici à fin janvier".

Mardi en fin de matinée, l'Allemagne a fait savoir qu'elle se tenait à son projet d'achat d'A400M et a précisé qu'elle veut un accord avec le constructeur Airbus pour la mi-janvier, selon un porte-parole du ministère de la Défense.  Côté français, le ministre de la Défense, Hervé Morin, a fait part de sa confiance sur l'issue des négociations. "Nous, on est encore plein d'optimisme", a-t-il dit sur BFM. Les déclarations de Tom Enders, a-t-il estimé, sont "le moyen de mettre un peu la pression sur le gouvernement allemand. Je n'envisage pas que ce soit les contribuables européens qui paient la totalité des surcoûts, donc il faut trouver un arrangement qui convienne aux deux parties".
 
Airbus perd de l'argent
 
Hervé Morin avait déjà indiqué à la mi-décembre que les partenaires d'Airbus pour l'A400M se donnaient jusqu'à la fin du mois pour boucler ces négociations. Refusant de commenter l'idée d'un abandon du programme, le porte-parole d'Airbus a rappelé une déclaration de Thomas Enders qui avait estimé en mars qu'il valait mieux "une fin qui provoque des cris d'orfraie, que des cris d'orfraie sans fin".
 
Concernant l'existence de listes d'ingénieurs travaillant actuellement sur l'A400M et qui pourraient être réaffectés à d'autres programmes, ce porte-parole a fait valoir que les ingénieurs sont une "ressource rare" au sein de l'entreprise et qu'il serait logique de les affecter à des programmes bénéficiaires, alors qu'Airbus perd de l'argent avec l'A400M.
 
Le vol inaugural de l'A400M a eu lieu le mois dernier avec deux mois de retard en raison notamment de problèmes dans le développement des logiciels pour les moteurs. EADS a demandé aux acquéreurs des fonds supplémentaires en raison de coûts de production accrus, mais l'Allemagne a pour l'instant refusé toute concession, que ce soit sur les volumes ou sur les prix.

Réunion de crise mi-janvier sur l'A400M

Les secrétaires d'Etat chargés de l'A400M au sein des pays clients de cet avion militaire d'Airbus prévoient de se réunir à la mi-janvier, a indiqué lundi un porte-parole du ministère allemand de la  défense, sur fond de spéculations sur un abandon de ce programme. Il a par ailleurs indiqué que les négociations étaient en cours entre les pays concernés par le programme et EADS, et qu'il s'agissait "d'éclaircir toutes  les questions" d'ici le 31 janvier.

Commenter cet article

  • a.1.2.c.4 : Sorry ... "J'ai travaillé" ... et pas "travailler" ... et la retraite en 2007 et non en 2005 ... et pas de "s" à quatre ... ouf ...! :o)))

    Le 07/01/2010 à 19h41
  • a.1.2.c.4 : Mise au point ... à l'attention de "tcaut" (54 ans) ... Vous êtes relativement "neuf" sur LCINews car vous auriez pu lire ceci : J'ai travailler pendant 20 ans, comme soudeur, sur les plus grands chantiers à travers le monde ... sur et sous terre, sur et sous ...la mer, avant de créer mon entreprise ... de soudage ... entreprise florissante, très bien vendue avant mon départ à ... la retraite en 2005 ... à 65 ans ...! Ceci étant dit, "il suffit" ... jusqu'à nouvel ordre n'est pas une incorrection ...! "La perception et l'analyse, l'expérience ..." ... encore faut-il regarder par le bon bout de la lorgnette de ... marine ... Et oui "tcaut", les vieux de la vieille vous saluent bien ... A un de ces quatres ...! :o)))

    Le 06/01/2010 à 16h34
  • shark25 : Et voila! Comme d'habitude, un avion qui pourrait etre en partie Francais va s'eclipser! Je pense que notre savoir faire est comme le reste du pays, il part en eclat. quand on voit que pour equiper la gendarmerie on prend les vehicule chez Ford ou Subaru, que pour l'armee on commence a s'e'quiper ailleurs aussi, alors pourquoi pas l'aviation? Avec un parc materiel plus que viellissant, on aura vite fait de s'eclipser aussi en cas de guerre!!!

    Le 06/01/2010 à 03h18
  • tcaut : Bonsoir a.1.2.c.4 Vous avez raison sur un point , LES GREVES , et cela plombera dans peu de temps la France. En ce qui concerne mon âge sachez cher Monsieur ou Madame que j'ai été militaire durant 10 ans et j'ai parcouru pas mal de pays à travers le monde, mais il y a 30 ans en arrière nous étions au TOP et avions du personnel et des techniciens à profusion, et nos batiments de guerre tournaient un max avec du personnel hyper qualifié ...... mais là c'est le declin complet ...sachez que je suis loin d'être un pleurnichard mais notre France par en vrille pour rester dans le jargon aéronautique. Quand à votre "il suffit" merci de rester correct , j'ai encore le courage de mettre mon prénom et mon âge, car sur beaucoup de sujets entre 18 ans et 54 ans la perception et l'analyse, l'expérience fait que l'on voit la vie différemment. Et oui les vieux de la vieille. cordialement Thierry

    Le 06/01/2010 à 01h47
  • a.1.2.c.4 : Il suffit "tcaut" (54 ans) ...! Bon, à vous lire on ne vous donne pas cet âge ... Ceci étant ... je me fiche de vos états d'âme pleurnicheurs ... et si on est mal en France ... comme vous le répétez à satiété ... c'est sûrement à cause des grèves à répétition ... qui ... asphyxient l'économie du pays ...! :o(((

    Le 06/01/2010 à 01h05
      Nous suivre :

      Lance Armstrong se reconvertit en mécano

      logAudience