En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Aulnay, usine emblématique de PSA et gros employeur de Seine-Saint-Denis


le 12 juillet 2012 à 12h26 , mis à jour le 12 juillet 2012 à 14h07.
Temps de lecture
3min
Usine d'Aulnay-sous-Bois de PSA Peugeot Citroën

Usine d'Aulnay-sous-Bois de PSA Peugeot Citroën / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
EntreprisesLe site du constructeur automobile PSA à Aulnay-sous-Bois, qui emploie 3.100 salariés et 300 intérimaires, doit fermer en 2014. Il est l'un des plus gros employeurs privés de la Seine-Saint-Denis, un département fortement touché par le chômage.

Il emploie environ 3.100 salariés et 300 intérimaires. Le site du constructeur automobile PSA à Aulnay-sous-Bois, qui doit fermer en 2014, est l'un des plus gros employeurs privés de la Seine-Saint-Denis et l'un des plus emblématiques de la marque Citroën. L'usine tourne depuis 1973, quand la marque aux chevrons avait dû quitter les terrains qu'elle occupait quai de Javel, en plein Paris, pour la banlieue.

Après le rachat de Citroën par son concurrent national Peugeot et la création du groupe PSA, elle est dédiée à la fabrication de petits modèles, tout comme celle de Poissy (Yvelines). Ces deux usines se partagent aujourd'hui la fabrication de la C3 de Citroën. En 2011, la production a été de 135.000 véhicules. A la différence de Poissy, qui fabrique aussi d'autres véhicules, Aulnay est uniquement dédiée à la C3. Depuis son ouverture, c'est le 14e modèle qui y est produit et la production totale dépasse les 8 millions de véhicules, selon PSA. Ses 168 hectares sont bordés par les autoroutes A1 et A3 et la voie express Francilienne. Ils sont voisins de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle.

Moyenne d'âge : 40-45 ans

Le "compactage", c'est-à-dire la réduction des capacités de production, effectué depuis 2007, a réduit de 30% les surfaces utilisées en l'espace de trois ans. Le nombre de lignes de montage est passé de deux à une et le travail se fait en deux équipes depuis la suppression de l'équipe de nuit en octobre 2010, selon la direction.

L'usine, où la moyenne d'âge est de 40-45 ans selon la CGT, fait vivre directement et indirectement environ 10.000 personnes dans un département où le chômage est plus élevé que la moyenne nationale. Il a atteint 11,8% au troisième trimestre 2011, selon l'Insee, contre 9,3% dans l'Hexagone.

Une usine politisée

Aulnay occupe aussi une place importante dans l'histoire de Citroën et de PSA. En 1982, elle est paralysée du 26 avril au 1er juin par un mouvement de grève lié à la remise en cause du rôle du syndicat patronal maison, le CSL, qui tient alors l'usine "d'une main de fer", selon l'historien Jean-Louis Loubet dans son livre "La maison Peugeot". Cette période est marquée par de violentes bagarres entre des syndicalistes CSL et ceux de la CGT. Elle emploie alors 6.250 salariés.

En 2007, les ouvriers cessent aussi le travail pendant six semaines, entre février et avril, en pleine campagne présidentielle, ce qui leur vaut le soutien des candidats de gauche.

Commenter cet article

  • cathymarc77 : PSA ferme AULNAY mais ouvre un 3éme site en Chine et oublige les entreprtise à frabriquer au Maroc et autre!! c'est une honte de laisser faire cela. Mais que fait les autres sites de PSA ppour aider AULNAY leurs viendra malheureusement!!

    Le 12/07/2012 à 13h46
      Nous suivre :
      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      logAudience