En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Carrefour annonce la suppression de 500 à 600 postes


le 29 août 2012 à 18h24 , mis à jour le 29 août 2012 à 19h31.
Temps de lecture
3min
Carrefour enseigne grande distribution magasin hypermarché grandes surfaces

Image d'archives / Crédits : DR

A lire aussi
EntreprisesLa direction du groupe Carrefour qui emploie 115 000 personnes en France a annoncé ce mercredi la suppression de 500 à 600 postes administratifs par le biais d'un plan de départ volontaire.

La direction du groupe Carrefour, qui emploie 115 000 personnes en France, a annoncé mercredi aux organisations syndicales la suppression de 500 à 600 postes administratifs, via un plan de départs volontaires, a-t-on appris auprès des syndicats CFDT et CGT.

 

"La réduction des effectifs se fera uniquement par un plan de départs volontaires", a affirmé Bruno Moutry, délégué syndical CFDT, qui précise que les comités d'entreprise des sites touchés seront "plus informés dans les semaines qui viennent".

 

Pour Dejan Terglav, secrétaire fédéral FO en charge du commerce, il faut également rajouter "300 à 400 postes déjà supprimés en douce avec le non-renouvellement des CDD et des intérimaires ce qui porte la réduction totale dans l'immédiat à un millier d'emplois".

 

 Le projet de suppression de 500 à 600 postes avait déjà été annoncé dans la presse la semaine dernière par les syndicats du groupe. Ceux-ci attendent plus de précisions jeudi de la part du nouveau PDG de Carrefour, Georges Plassat, qui doit présenter les résultats semestriels du groupe.

 

"Réduction des frais généraux"

 

Le PDG du numéro deux mondial de la distribution, en difficulté en France, avait donné quelques pistes lors de sa première prise de parole devant les actionnaires en juin, évoquant une réduction des frais généraux et des coûts liés aux structures centrales, et des arbitrages à l'international. "Nous voulons plus de pouvoir pour les directeurs de magasin dans le commerce; cela veut dire qu'ils puissent acheter certains produits locaux et aussi qu'ils puissent décider d'un certain nombre de choses, y compris dans l'organisation du travail", a notamment dit à l'AFP Dejan Terglav.

 

De son côté, la CGT a dénoncé "avec force" dans un communiqué "ces nouveaux licenciements boursiers". Le syndicat rappelle que "ce sont près de 20.000 suppressions d'emplois, précédées d'aucune d'information précise et objective sur la stratégie des entreprises du groupe qui symbolisent l'ère Olofsson", le prédécesseur de Georges Plassat. Le groupe de distribution, qui compte 412.000 collaborateurs dans le monde, dont les 115.000 en France, a vu son bénéfice net chuter de 14,3% en 2011.

Commenter cet article

  • barbac56 : C'est qui qui à explosé le budget de l'Élysée ? Je vous laisse trouver la réponse... A croire que le PS est au pouvoir depuis 5 ans MDR !

    Le 30/08/2012 à 10h34
  • barbac56 : Oui tout à fait, le retour des choses à la normale. Je préfère ça qu'un omniprésident ! Quand aux ministres qui se contredisent, vous avez la mémoire courte et sélective !

    Le 30/08/2012 à 10h32
  • mimi06610 : Finalement, on en revient à la politique de Marcel et Bernard Fournier (qui avait fait ce que Carrefour est aujourd'hui), plus d'autonomie de chaque centre, achat locaux ou régionaux, moins de centralisation (ce qui a été un énorme fiasco, doublé d'une stupidité sans nom, certains centres avaient trop de produits et d'autres en manquaient) et que les directeurs puissent décider de l'organisation du travail, enfin, une gestion de centre NORMAL. On ne vend pas à Nice ou Marseille ce qui se vend à Lille ou Strasbourg.

    Le 30/08/2012 à 09h04
  • louanna75 : Pourquoi voulez-vous que hollande travaille : nous payons 15 millions d'euros chaque mois pour le fonctionnement de l'Elysée et en plus près de 20000 euros d'argent de poche pour hollande chaque mois .... avec des sommes pareilles ... c'est la HONTE

    Le 30/08/2012 à 08h50
  • yzae84 : D'ou certainement l'expression ' l 'arbre qui cache la forêt ' !!

    Le 30/08/2012 à 07h44
      Nous suivre :
      Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

      Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2025

      logAudience