En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Scandale du Libor : trois des quatre traders soupçonnés seraient français


le 20 juillet 2012 à 17h16 , mis à jour le 20 juillet 2012 à 17h19.
Temps de lecture
3min
La banque britannique Barclays

La banque Barclays / Crédits : Giancarlo Gorassini/ABACAPRESS.COM

A lire aussi
EntreprisesSelon Parismatch.com, trois des quatre traders soupçonnés dans le cadre du scandale du Libor, dont les noms ont été dévoilés jeudi par le Financial Times, sont français. Le dernier a été formé en France.

Une "french connection" ? C'est en tout cas ainsi que ParisMatch.com décrit les traders soupçonnés dans le scandale du Libor. Les manipulations sur ce taux interbancaire, qui a déjà poussé plusieurs dirigeants de la banque britannique Barclay's à la démission, aurait été initié par des traders français ou formés en France, selon ParisMatch.com. Les noms de ces traders avaient été dévoilés par le Financial Times jeudi.

Lire notre article >Scandale du Libor : quatre questions pour comprendre

Le principal trader soupçonné, Philippe Moryoussef, d'origine marocaine, a été formé en France. "Après avoir fait ses premières armes à la Société Générale à Paris, Moryoussef est passé par la Barclays, Royal Bank of Scotland, Morgan Stanley puis Nomura à Singapour, qu'il a été obligé de quitter après les premières révélations sur cette affaire, écrit ParisMatch.com. Ce sont ses activités à la Barclays, entre 2005 et 2007, qui sont visées par l'enquête".

Il aurait contacté plusieurs traders de sa connaissance dans de grandes banques internationales, qui auraient trafiqué le Libor en fonction des intérêts de leurs établissements. Et parmi eux, se trouvent trois Français : Didier Sander, ancien d'HSBC, Christian Bittar, de la Deutsche Bank, et Michael Zrihen, un ex du Crédit Agricole.

"Selon un financier basé à Paris, 'cette forte présence des golden boy français dans ce dossier n'est pas étonnante. Les diplômés de nos grandes écoles, Polytechniques, Mines ou Dauphine, sont les meilleurs dans ce domaine. On se les arrachait à Wall Street et à la City'", écrit ParisMatch.com

Commenter cet article

  • j.bon : Cela fait surtout beaucoup de banque enrichies par les crises et les malversations

    Le 21/07/2012 à 09h41
  • losangeles86 : Si on ajoute Kerviel et l'autre trader francais qui a fait scandales il y a quelques semaines, ca fait beacoup de francais impliques dans les problemes bancaires mondiaux

    Le 21/07/2012 à 01h18
      Nous suivre :
      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      logAudience