En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Veolia : Proglio s'en va


le 11 octobre 2012 à 10h31 , mis à jour le 11 octobre 2012 à 10h39.
Temps de lecture
3min
Henri Proglio, patron d'EDF

Henri Proglio, patron d'EDF / Crédits : REUTERS

À lire aussi
EntreprisesLe PDG d'EDF, Henri Proglio, a démissionné mercredi soir du conseil d'administration de Veolia. Anticipant ainsi la fin de son mandat, qui courait encore quelques mois. Il tient néanmoins à ce qu'EDF continue à siéger au conseil au titre de sa participation de 4% dans Veolia

Les rumeurs d'un départ prochain d'Henri Proglio du conseil d'administration de Veolia Environnement couraient depuis cet été déjà. Les voilà désormais confirmées : le PDG d'EDF a présenté sa démission mercredi soir - ce qu'ont confirmé  jeudi matin deux porte-parole d'EDF et de Veolia. Interrogé sur les motifs avancés pour ce départ, une porte-parole du géant français de l'électricité a simplement souligné que "le moment était venu", sans plus de commentaires.

Cette démission suit un conflit larvé avec le successeur d'Henri Proglio à la tête de Veolia, Antoine Frérot, qui avait atteint son paroxysme en février avec une tentative manquée attribuée au patron d'EDF de faire remplacer son ancien numéro 2 aux commandes du groupe de services à l'environnement.

Le "putsch" manqué de février

Malgré ce départ, le patron d'EDF tient néanmoins à ce que son groupe continue à siéger au conseil au titre de sa participation de 4% dans Veolia, a-t-on indiqué. "On a bien reçu une lettre de Henri Proglio hier soir dans laquelle il annonce son souhait de quitter le conseil et de voir EDF garder un siège au titre de sa participation", a souligné une porte-parole de Veolia. EDF a également confirmé que "Henri Proglio (avait) adressé une lettre présentant sa démission en tant qu'administrateur de Veolia, tout en demandant qu'il y ait toujours un représentant d'EDF au conseil d'administration".

Le départ de Proglio de Veolia, jugé inévitable par certains après le "putsch" manqué révélé par la presse, était régulièrement évoqué ces derniers mois. Ancien lieutenant de Proglio, Antoine Frérot était devenu directeur général de Veolia fin 2009 lors de l'arrivée d'Henri Proglio à la tête d'EDF. Pour réduire l'importante dette de son groupe, il a lancé l'an dernier un important plan de restructuration qui inclut d'importantes cessions. Henri Proglio, qui avait démenti être derrière les manoeuvres contre Antoine Frérot, s'est montré critique sur la gestion de son successeur.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience