En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Social

Pénurie de carburant : "Notre but, ne pas pénaliser les salariés qui ont besoin d'essence pour aller travailler"

Pénurie de carburant : "Notre but, ne pas pénaliser les salariés qui ont besoin d'essence pour aller

Economie

NEWSROOM. Invitée de l'émission de LCI, présentée par Julien Arnaud, la secrétaire confédérale de la CGT en charge du dossier sur la loi Travail Catherine Perret a commenté le durcissement du mouvement. Elle a évoqué la pénurie de carburant, suite au blocage de raffineries. "Notre but, c'est de ne pas pénaliser les salariés qui ont besoin d'essence pour aller travailler", a-t-elle expliqué, car si le mouvement devient massif, le gouvernement "a le pouvoir de rétablir la situation".

Pénurie de carburant : la CGT prête à devenir impopulaire quoiqu'il arrive ?

Pénurie de carburant : la CGT prête à devenir impopulaire quoiqu'il arrive ?

Economie

Invitée du 16/18 de LCI, pour parler de la pénurie de carburant, la chef du service économie au Figaro Cécile Crouzel a évoqué une confrontation frontale entre la CGT et le gouvernement. Selon elle, la première citée prend des risques en adoptant cette ligne. "En 2017, elle pourrait se faire dépasser par la CFDT comme premier syndicat des salariés du privé en France", a-t-elle assuré.

Pénurie de carburant : que sait-on des stocks stratégiques du gouvernement ?

Pénurie de carburant : que sait-on des stocks stratégiques du gouvernement ?

Economie

Invité du 16/18 de LCI, pour parler de la pénurie de carburant, l'économiste à l'Université Paris I - Sorbonne et spécialiste de l'énergie Thomas Porcher a expliqué que l'État bénéficiait de stocks, 90 jours pour le pétrole et deux mois pour les réserves raffinées. Néanmoins, selon lui, il est hors de question pour le gouvernement de faire savoir publiquement qu'il dispose de ses réserves.

RATP : la CGT appelle à la grève illimitée à partir du 2 juin

RATP : la CGT appelle à la grève illimitée à partir du 2 juin

Economie

CHRONIQUE ECO. La fronde continue du côté de la CGT, qui proteste contre la loi Travail depuis deux mois et demi. Après le blocage de certaines raffineries et dépôts de carburant, notamment à Fos-sur-Mer, le syndicat appelle à la grève illimitée à la RATP à partir du 2 juin prochain. Une volonté de mettre en place une grève larvée, sur le long terme, pour avoir le gouvernement "à l'usure" comme l'explique Isabelle Gounin.

Les forces de l'ordre près de la raffinerie de Fos-sur-Mer, le 24 mai 2016

Carburant : les 8 raffineries du pays en grève, 20% des stations fermées ou quasi-fermées

La CGT a annoncé que toutes les raffineries du pays étaient en grève ce mardi. A l'aube, une opération policière a permis de débloquer le site pétrolier de Fos-sur-Mer, occupé depuis la veille par des militants cégétistes opposés à la loi Travail. Manuel Valls a annoncé que "d'autres sites seront libérés", tandis que le chef de l'Etat a dénoncé un blocage décidé "par une minorité".

Illustration. Des pompes à essence près de Lille.

Raffineries bloquées : Valls dénonce un "chantage", le terminal pétrolier du Havre vote aussi la grève

Si aucun nouveau chiffre officiel n'était accessible ce lundi, les difficultés d'approvisionnement en carburant persistaient lundi dans au moins 2000 stations-service, selon un site collaboratif créé à cet effet. Restrictions en litres ou en bidons : 16 départements étaient en outre touchés par des restrictions ce lundi. Le Premier ministre a assuré que les sites seraient "débloqués".

Pénurie de carburant : l'Île-de-France également touchée, un ravitaillement prévu ce lundi

Pénurie de carburant : l'Île-de-France également touchée, un ravitaillement prévu ce lundi

Economie

Après la Bretagne et la Loire-Atlantique, la région parisienne est également touchée par le début de pénurie de carburant. Sur les 11.000 stations-service en France, près de 800 seraient en rupture totale de carburant, 700 en rupture partielle. Néanmoins, les dépôts de carburants, dont 10 étaient bloqués par les manifestants, sont peu à peu débloqués et le ravitaillement des stations-service devrait reprendre ce lundi.

Loi Travail : le blocage des dépôts de carburant continue dans le nord de la France

Loi Travail : le blocage des dépôts de carburant continue dans le nord de la France

Economie

Files d’attente qui s’allongent, stations fermées … C’est la situation délicate à laquelle sont confrontés les automobilistes actuellement dans l’ouest et le nord de la France. Cela fait suite au blocage des raffineries et des dépôts de carburants par des manifestants opposés à la loi Travail. Près de quatre dépôts de carburants sont bloqués dans le nord de la France.

La prime d’activité pour les personnes handicapées révisée : Touraine promet plus de pouvoir d’achat

La prime d’activité pour les personnes handicapées révisée : Touraine promet plus de pouvoir d’achat

Economie

"Nous allons revoir le système de prime d'activité pour les personnes handicapées", a déclaré Marisol Touraine jeudi sur LCI. La ministre de la Santé explique que l'allocation handicap devrait être désormais prise en compte dans le calcul de la prime d'activité pour les salariés qui travaillent à mi-temps. Cette révision devrait leur apporter 135 euros en plus par mois, affirme-t-elle.

Routiers en colère : les barrages provoquent les premières pénuries de carburant

Routiers en colère : les barrages provoquent les premières pénuries de carburant

Economie

Les routiers ont rejoint en début de semaine le mouvement de contestation contre la loi Travail. Après avoir bloqué des centrales d'achat, ils visent désormais les raffineries et poursuivent leurs actions jeudi. Les premières conséquences sont très concrètes : au Havre, les trois quarts des stations-service sont à sec, la moitié à Rouen. Le gouvernement ne croit pas à la pénurie.

Routiers en colère : "C'est toujours le salarié qui trinque"

Routiers en colère : "C'est toujours le salarié qui trinque"

Economie

Les routiers continuent de faire entendre leur colère face à la loi Travail sur les routes de Carquefou. Des barrages ont été mis en place dans la nuit de mardi à mercredi "pour montrer au gouvernement qu'on n'est pas d'accord sur sa façon de faire", expliquent-ils. "S'il faut être là tous les matins à 3h30, nous serons là", ajoute le secrétaire adjoint FO Transports du Loire-Atlantique. Pour le secrétaire général CGT Transports du Pays-de-la-Loire, "c'est toujours le salarié qui trinque et ça c'est inadmissible".

  1. ← Précédent
  2. 1
  3. 2

Victime des attentats de novembre, le nouveau parcours du combattant de Bilal

logAudience