En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sarkozy visite l'usine Renault de Sandouville


le 06 octobre 2008 à 05h00
Temps de lecture
3min
Usine Renault de Sandouville.

Usine Renault de Sandouville. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
SocialAccompagné du PDG de Renault, le président se rend lundi en fin de matinée dans cette usine de Seine-Maritime où un millier d'emplois doivent être supprimés.

LCI picto cliquez regardez
Sarkozy à Sandouville : Thibault s'inquiète, et ironise

Le président Nicolas Sarkozy visitera lundi avec le PDG de Renault Carlos Ghosn l'usine du constructeur automobile à Sandouville (Seine-Maritime), où un millier d'emplois doivent être supprimés dans le cadre d'un plan social. Suivez en direct à 12 heures 15 sur LCI et LCI.fr le discours de Nicolas Sarkozy.
 
Mardi à l'Elysée, le PDG de Renault s'est engagé devant le chef de l'Etat à assurer la pérennité de ses sites français, notamment celui de Sandouville où doit être construit à partir de 2012 un nouveau véhicule utilitaire.
 
"Assumer la reconversion"
 
Le groupe français a annoncé mi-septembre la suppression de 2.000 emplois dans ses filiales de dix-neuf pays européens dont la France, essentiellement par des départs volontaires. Ce plan a suivi de deux mois l'annonce de 4.000 départs volontaires sur les sites français de la maison mère, dont 1.000 à l'usine de Sandouville, fragilisée par la mévente de la nouvelle Laguna.
 
Après l'annonce de ce dernier plan, le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez avait jugé jeudi que Renault devait "assumer la reconversion" des bassins d'emploi concernés par ses mesures de "départs volontaires".
 
Dans un entretien accordé aux Echos vendredi, son collègue de l'Industrie, et porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a indiqué que l'Etat conserverait ses 15% du capital du constructeur automobile, estimant que sans cette participation, "il n'aurait sans doute pas obtenu les garanties" données mardi par Carlos Ghosn à Nicolas Sarkozy.

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Jean Bonnot : Le Président Sarkozy est assez intelligent pour comprendre que la construction automobile est une activité délocalisable. Renault doit, pour subsister et entretenir ses centres de recherche sur le territoire national, fabriquer ses voitures ailleurs. Sinon, d'autres prendront sa place.

    Le 06/10/2008 à 10h00
  • Patin didier : Sarkozy va annoncé le maintien de l'emploi comme chez Arcelor Mital.

    Le 06/10/2008 à 08h48
  • Dominique : Et ils fabrique quoi jusqu en 2012 !!!!!!!!!!

    Le 06/10/2008 à 08h13
      Nous suivre :
      DiCaprio devient "messager de la paix pour le climat"

      DiCaprio devient "messager de la paix pour le climat"

      logAudience