ARCHIVES

3 millions de chômeurs : Hollande s'en prend à la droite


le 26 septembre 2012 à 18h34 , mis à jour le 26 septembre 2012 à 21h19.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Social"Nous avons 3 millions de chômeurs dans notre pays (qui) ne sont pas venus depuis 4 mois, ils sont là, une situation dont nous héritons", a réagi mercredi soir depuis New York le président à l'annonce du chômage d'août, en hausse pour le 16e mois consécutif et franchissant la barre des 3 millions.

Sa réaction est arrivée quelques minutes après la confirmation des mauvais chiffres du chômage (lire notre article >La France compte plus de 3 millions de chômeurs). François Hollande, interrogé mercredi en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York sur la situation de l'emploi en France où le nombre de chômeurs a dépassé les 3 millions, a invoqué "une situation dont nous héritons".

"Nous avons 3 millions de chômeurs dans notre pays (qui) ne sont pas venus depuis 4 mois, ils sont là, une situation dont nous héritons", a-t-il déclaré lors d'un point de presse, promettant de "tout faire (...) pour endiguer, puis ensuite faire reculer le chômage".

Le chômage a poursuivi sa hausse pour le 16e mois consécutif en France au mois d'août, franchissant la barre des 3 millions dans la catégorie phare pour la première fois depuis juin 1999, ont annoncé mercredi le ministère du Travail et Pôle emploi.

A lire >Les emplois d'avenir en 8 quesitons

A lire aussi >Les seniors travaillent de plus en plus... et sont de plus en plus chômeurs

Commenter cet article

  • toutamis : Oh vous savez, ça peut durer très longtemps ... quand on sait que les droitistes disent que la situation actuelle de la France est un héritage de Mitterand. Or, Mitterand, ça fait quand même 17 ans

    Le 01/10/2012 à 10h21
  • mimi06610 : ça dure combien de temps un héritage ?? ça va être la faute à Sarko jusqu'à quand ??

    Le 28/09/2012 à 16h40
  • toutamis : Désolé pierrefa, mais vous avez tout faux : le départ de la crise économique que nous connaissons depuis quelques années déjà est la crise des subprimes qui a commencée au second semestre 2006. Donc prétendre quelle a commencée en 2008, c'est un peu fort de café. Et comme la campagne présidentielle a commencée elle un peu après, il était forcément au courant que cela allait arrivé. S'il a préféré fermer les yeux car dire la vérité l'aurait fait perdre les élections, ce n'est pas de la faute des français, ni de la gauche. Dire que monsieur Sarkozy a mieux géré la crise que certains pays socialistes, c'est certes un leitmtiv chez les umpistes, mais c'est oublié les pays géré par la droite tel la Grande Bretagne, l'Italie et j'en oubli qui sont au même niveau que la Grèce, et c'est un peu oublier (et négliger sous l'autel du parti pri umpiste) la situation économique dans lequel il a laissé le pays. Enfin, prétendre que notre système social n'a pas été démoli par la droite (surtout en prenant l'exemple de la réforme des retraites, c'est plutôt maladroit) n'est pas ce qu'il y a de plus pertinent. J'ai lu ce matin les grandes lignes de l'étude de CSA/Europ Assistance, c'est édifiant : 27 % des français reportent à plus tard des soins urgents, faute de moyens pour financer la part non remboursée. Ils étaient 23 % deux ans auparavant. Une telle évolution des moeurs est bien le signe d'une dégradation de notre système de santé, que vous le vouliez ou non, c'est ainsi. Alors au final, heureusement qu'il n'a pas réformé la France en profondeur, déjà le peu qu'il a touché en surface a laissé des cicatrices qui mettront du temps a se résorbées, alors s'il aurait été au bout de son raisonnement, que nous aurait-il laissé ?

    Le 28/09/2012 à 11h28
  • toutamis : La droite, pas responsable de la situation économique de notre pays ... alors que c'est le parti qui a le plus gouverné la France durant ces 40 dernières années ? Donc pour vous ça signifie que la droite n'est pas responsable des décisions qu'elle prend ... alors que quand on vous écoutes la gauche, elle, l'est ! Surprenante façon de voir le concept de chaîne de responsabilité

    Le 28/09/2012 à 09h05
  • toutamis : J'ai bien peur que nous n'avons pas la même lecture des courbes d'évolution du chômage : il augmente constamment depuis janvier 2008, donc il n'a pas pu baisser dans les moments que vous parlez

    Le 28/09/2012 à 09h02
      Nous suivre :

      Zapnet : la glace plus forte que le pont ?

      logAudience