En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Budget 2013 : le casse-tête du gouvernement


le 25 juin 2012 à 19h01 , mis à jour le 25 juin 2012 à 23h06.
Temps de lecture
3min
François Hollande et Jean-Marc Ayrault, le 15 mai 2012.

François Hollande et Jean-Marc Ayrault, le 15 mai 2012. / Crédits : AFP

A lire aussi
SocialJean-Marc Ayrault a réaffirmé, lundi à l'issue d'un séminaire gouvernemental, que "la maîtrise des comptes publics" était "une nécessité". Dans ce sens, des lettres de cadrage budgétaires seront envoyés à tous les ministres.

Ils sont restés près de trois heures à Matignon. Les 38 ministres et ministres délégués de Jean-Marc Ayrault ont participé, lundi, à un séminaire consacré au budget 2013. A l'issue de cette réunion, le Premier ministre a réaffirmé dans un communiqué que la "maîtrise des comptes publics" était "une nécessité" pour "le redressement du pays dans la justice".

L'équilibre budgétaire "n'est pas une fin en soi", a-t-il assuré. Conséquence : la stratégie retenue "ne sera pas définie de façon comptable et aveugle mais selon des priorités qui contribueront à ce redressement dans la justice", a-t-il ajouté, estimant que "cette approche marque un tournant par rapport à la période précédente".

Des engagements "clairs"

Les engagements sont "clairs: réduire le déficit public à 3% de la richesse nationale en 2013, atteindre l'équilibre en 2017", a-t-il relevé. Dans un premier temps, le déficit doit être ramené à 4,5% du PIB à la fin de cette année, contre 5,2% en 2011. Pour y parvenir, Pierre Moscovici a confirmé que le gouvernement était en quête de 7 à 10 milliards d'euros pour atteindre ce premier objectif.  Le gouvernement prendra des "mesures qui seront des mesures fiscales de rendement, avec une réforme fiscale structurelle de l'impôt sur le revenu et de l'impôt sur les sociétés qui prendra place à l'automne", a confirmé M. Moscovici.
Il s'appuiera également sur des mesures d'"économies de dépenses", pour "marquer que notre politique (est) équilibrée", a-t-il affirmé, récusant "toute idée d'austérité".

Jean-Marc Ayrault a précisé que "ces orientations seront déclinées dans une lettre de cadrage" adressée "à tous les membres du gouvernement en milieu de semaine". Le projet de loi de finances pour 2013 et le budget pluri-annuel 2013-15 seront déposés au Parlement avant le début du mois d'octobre. S'il a assuré que les dépenses sociales seraient "également maîtrisées", il a rappelé que les collectivités territoriales devront elles aussi fournir "un effort identique à celui de l'Etat", et ce "sur les concours financiers dès 2013". "Un pacte de croissance et de solidarité sera conclu" avec l'Etat, et "les principes de responsabilité budgétaire seront définis dans le cadre de l'acte 3 de la décentralisation".

Qu'en pensent les économistes? La réponse en images:

 

Commenter cet article

  • james01133 : Enfin! tout les pouvoirs a Gauche, cela les obligera a assumer leur responsabilites. Maintenant mettre tout sur le dos du gouvernement precedent c'est facile. La France (de Sarko) et l'Allemagne ont permient a l'Europe de passer a travers cette difficile periode economique. Maintenant M. hollande veut se differencier de la position Allemande, avec l'espagne, la Grece et Chypre qui sont en difficulte financiere et demandent l'aide Europeenne, je ne vois pas l'Europe avoir un grand futur. Desole pour les electeurs de Gauche, mais j'espere pour eux, qu'ils vont maintenant realiser que la "Gauche" ce n'est pas la meilleur solution, en periode economique comme nous vivont aujourd'hui. La meilleure c'est finalement que ce pouvoir de Gauche a decide de poursuivre la politique de Droite de Sarko. Conclusion Sarko et la Droite s'etait plutot bien, desoler pour l'electorat de gauche qui comptait sur de creation d'emplois dans la fonction public, il semblerait que les fonctionnaires partant a la retraite ne seront pas tous remplaces, et par concequent pas de nouveaux postes cree.

    Le 26/06/2012 à 14h26
  • pastelle972 : Il ne paraitrait pas anormal de taxer les multiples aides sociales considerant que pour bcp cela consite en un revenu très confortable et en tout état de cause largement supérieur à celui d'un smicard qui se leve chauqe matin. Ce gouvernement sera t'il assez courageux pour le faire ?

    Le 26/06/2012 à 10h38
  • geniette : Sarkozy avait déjà commencer le non remplacement de certains fonctionnaires hollande continue ce que sarkozy à fait ce n'est pas un scoop

    Le 26/06/2012 à 10h35
  • pastelle972 : Kossoto1, toujours a la pointe de la mauvaise foi. Dans ce gouvernement ils étaient condamnés avant même d'y entrer. C'est meme un des premiers reniement de Hollande !!

    Le 26/06/2012 à 10h35
  • carte2 : Et bien voilà, nous y sommes .....ils vont tenter de faire porter le chapeau à l'ancien gouvernement en nous faisant croire qu'ils ne peuvent pas faire ce qu'ils ont promis..., alors que pendant la campagne, l'audit de la cours des comptes (qui date du mois de mars ) disait déjà de continuer sur la même lancer que Sarkozy, Hollande à pris ses électeurs et du coup tous les Français pour des imbéciles, dans le seul but d'être élu ...!!!!

    Le 26/06/2012 à 10h27
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience