En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Chômeur, mère de famille... profiterez-vous de la retraite à 60 ans ?

Edité par
le 06 juin 2012 à 18h29 , mis à jour le 06 juin 2012 à 20h22.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
SocialDECRYPTAGE - Dans son projet de décret de retour partiel à la retraite à 60 ans, le gouvernement accorde jusqu'à 6 trimestres validés pour les mères de famille au titre des congés maternité et 2 trimestres de chômage. Le service militaire est également pris en compte.

Pourrez-vous partir à la retraite à 60 ans ? Le décret, dévoilé ce mercredi (lire notre article >Retraite à 60 ans : les explications de Marisol Touraine) et qui doit entrer en vigueur le 1er novembre, concerne les personnes ayant commencé à travailler à 18 ou 19 ans et qui auront donc cotisé 41,5 ans (166 trimestres pour ceux nés en 1955, un peu moins pour ceux nés avant) à l'âge de 60 ans. Ils pourront donc partir à taux plein dès 60 ans, sans attendre les 62 ans qui étaient devenu l'âge légal de départ à la retraite avec la réforme de 2010.

Ainsi, un assuré né le 1er novembre 1952 et qui a commencé à travailler à 18 ans pourra partir au bout de 41 années de cotisations, à 60 ans, donne en exemple le ministère des Affaires sociales dans son communiqué de presse.

Service militaire : 4 trimestres

Le service militaire est également pris en compte : un an de service militaire valide quatre trimestres. Ainsi, propose le ministère, un travailleur, né le 1er janvier 1954, ayant commencé à travailler à 19 ans et qui aura cotisé 161 trimestres à 60 ans, pourra prendre sa retraite au 1er avril 2014, puisque son service militaire lui compte quatre trimestres et il doit encore travailler un trimestre pour atteindre les 166 qu'il doit cotiser.

Congés maternité : jusqu'à 6 trimestres

Les mères de famille peuvent, elles, faire valoir jusqu'à six trimestres au titre des congés maternité dans leur droit à partir à la retraite à 60 ans - si elles respectent les conditions préalables.

Le ministère donne l'exemple d'une mère de trois enfants née le 1er janvier 1955 et qui aurait commencé à travailler à 19 ans. A 60 ans, elle aura cotisé 161 trimestres (40,5 ans), et aura validé 5 trimestres du fait de ses enfants. Elle pourra donc partir à la retraite dès le 1er janvier 2015.

Chômage : jusqu'à 2 trimestres

Et le chômage ? Seuls deux trimestres de chômage pourront être validés pour ceux désirant partir à la retraite à 60 ans. Ainsi, explique le ministère, un homme, né le 1er janvier 1956, qui aurait commencé à travailler à 18 ans, mais se serait retrouvé au chômage à 59 ans, n'aurait cotisé que 164 trimestres. Avant la réforme, il n'aurait pu partir qu'à 62 ans (soit le 1er janvier 2018), et aurait donc du rester au chômage trois ans. Avec la réforme, il peut prendre sa retraite à 60 ans, le 1er janvier 2016. S'il avait cotisé moins de trimestres avant de se retrouver au chômage, il ne pourrait cependant pas partir à la retraite à 60 ans à taux plein.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter la Cnav... qui attend la publication du décret -fin juin, début juillet- pour répondre aux demandes.

Le dispositif expliqué en vidéo :

 

Commenter cet article

  • gamalix : La seule chose qu'il faille comprendre c'est qu'une poignée de courageux va payer pour une majorité de paresseux ....! parce que parti comme c'est parti et née en 1960 je vais devoir bosser jusqu'à 67 ans malgré 4 enfants élevés au service de la société qui paieront eux aussi vos retraites !

    Le 11/06/2012 à 22h08
  • gamalix : Oui je préfère l'ère Sarko où on essaie de redresser les comptes en faisant travailler plus longtemps les actifs, comme tous les autres pays d'Europe....quand on n'a pas les moyens on se tait et on bosse !!!

    Le 11/06/2012 à 22h05
  • bridou4852 : Avez vous commencé à travailler à 18 ou 19 ans et vous êtes vous retrouvé au chômage pour licenciement économique an ayant plus de 50 ans ? Non ? alors pas de retraite à 60 ans .........

    Le 09/06/2012 à 10h01
  • salomon54 : Et pourquoi ne pas donner la retraite à tous les chômeurs ???

    Le 09/06/2012 à 09h02
  • ilesmarquises : Et même les employés. A cette époque on trouvait du travail avec un CAP ou un BEP , parfois même avec juste un BEPC, ensuite on se formait "sur le tas". Les mêmes emplois pour lesquels on exige maintenant un BAC+2 voire BAC+4.

    Le 08/06/2012 à 01h25
      Nous suivre :
      Le pire du foot

      Le pire du foot

      logAudience