En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

En soutien aux salariés, Bernard Lavilliers annule un concert chez PSA


le 24 juillet 2012 à 14h05 , mis à jour le 24 juillet 2012 à 14h17.
Temps de lecture
3min
Bernard Lavilliers

Bernard Lavilliers (archives). / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
SocialLe chanteur engagé a décidé d'annuler le concert qu'il devait donner pour le centenaire de l'usine Peugeot à Sochaux (Doubs) en soutien aux salariés du groupe après l'annonce de la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-saint-Denis).

Bernard Lavilliers, chanteur engagé qui se bat pour les "causes perdues", a décidé d'annuler le concert qu'il devait donner pour le centenaire de l'usine Peugeot à Sochaux (Doubs) en soutien aux salariés du groupe après l'annonce de la fermeture du site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-saint-Denis), a annoncé mardi sa maison de disques.
 
 "Suite à l'annonce de la fermeture de l'usine PSA à Aulnay-sous-Bois et en soutien à l'ensemble des salariés du groupe, Bernard Lavilliers, invité du centenaire de l'usine Peugeot à Sochaux, a décidé d'annuler le concert qu'il devait donner le 15 septembre 2012", déclare Universal Music dans un communiqué. Le chanteur "s'est toute sa vie impliqué dans le monde ouvrier qu'il connaît bien, il refuse de cautionner la suppression de l'usine d'Aulnay-sous-Bois", ajoute la maison de disques, disant espérer que "le personnel de l'usine de Sochaux comprendra sa démarche".

Manifestation mercredi à Paris
 
La réaction syndicale au boycott est mitigée. A la CGT, on comprend  : "Cette décision est plutôt bienvenue, elle correspond à ce qu'a été et ce qu'est Bernard Lavilliers. Nous sommes contents qu'il soutienne les salariés du groupe. Je pense que ceux du site de Sochaux comprendront l'attitude du chanteur et qu'ils ne la condamneront pas", a indiqué un délégué CGT du site sochalien. Pour FO en revanche, on regrette : "les sochaliens, qui soutiennent aussi les salariés de tout le groupe, vont subir cette annulation". "Un soutien aux salariés pouvait se faire par d'autres actions, ce n'est pas tous les jours qu'une usine fête son centenaire, surtout dans l'automobile", a regretté un délégué du syndicat.
 
La direction du site de Sochaux n'était pas joignable mardi matin. La CGT et FO ont annoncé qu'ils enverraient des délégations à Paris mercredi pour participer à la manifestation devant le siège de PSA à Paris, aux côtés des salariés d'Aulnay, de Rennes et des autres sites.

Commenter cet article

  • angus8 : Selon moi il aurait mieux fait d'y aller quand-même. Il ne s'agit pas de cautionner la suppression de l'usine mais de soutenir les salariés. Ou alors faire ça ailleurs dans une salle, "en famille". Quoi qu'il en soit sa démarche reste noble et n'est pas faite pour aller à l'encontre des ouvriers.

    Le 28/07/2012 à 08h14
  • barba-papa : Et la fete de l'huma ?

    Le 25/07/2012 à 14h39
  • gilkayo : Les français peuvent à peine se nourrir et vous leur demandez d'acheter des voitures françaises hors de prix comparé aux étrangères,vous n'avez vraiment rien compris !!

    Le 25/07/2012 à 10h29
  • steph90 : Il soutient les ouvriers, c'est très bien! Mais en y allant pas il punit les ouvriers qui voulait l'entendre chanter car c'est bien pour les ouvriers qu'il devait venir à Sochaux et pas pour la famille Peugeot ou Varin qui ne seraient pas venus. Allez comprendre !!!

    Le 25/07/2012 à 10h15
  • zen1494 : J'ai du mal à comprendre ce désistement, il pouvait très bien y aller et leur glisser un message de soutien, et par la même occasion, soutenir l'industrie qui fait tourner le pays.

    Le 25/07/2012 à 09h12
      Nous suivre :
      Sarkozy, le retour ? Mais il n'est jamais vraiment parti... 2 minutes 30 pour vous le prouver

      Sarkozy, le retour ? Mais il n'est jamais vraiment parti... 2 minutes 30 pour vous le prouver

      logAudience