ARCHIVES

Grève à Regional (Air France): un tiers des vols annulés vendredi


le 19 juillet 2012 à 13h25 , mis à jour le 19 juillet 2012 à 17h37.
Temps de lecture
3min
Air France

Des avions de la compagnie Air France/Image d'archives / Crédits : ABACA

À lire aussi
SocialUn tiers des vols opérés par la compagnie Regional seront annulés vendredi, au premier jour d'une grève qui doit durer jusqu'à lundi soir. Les syndicats de cette filiale d'Air France estiment que la réorganisation du groupe fait peser des menaces sur leurs emplois.

Un tiers des vols seront annulés vendredi. Les syndicats de pilotes (SNPL et SPAC) de Regional, ceux d'hôtesses et stewards SNPNC-FO et Unac, de même que la CGT, FO et SUD ont appelé les 1.800 salariés de la compagnie à cesser le travail pendant quatre jours, à compter de vendredi 20 00H01 jusqu'au lundi 23 23H59.

Sur les 245 vols programmés vendredi, un tiers est annulé, soit environ 80 selon Air France, qui prévoit que les deux tiers du programme seront assurés. Les passagers peuvent consulter le programme de leur vol sur la rubrique actualité des vols du site d'Air France, ou http://www.regional.com/, le programme des vols exploités étant disponible 24 heures avant le départ du vol. En cas de perturbation, le groupe préviendra individuellement les passagers par SMS ou mail.

A l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, 24 vols (14 au départ et 10 à l'arrivée pour Clermont-Ferrand, Lorient, Venise, Biarritz, Milan, Bologne, Metz, Bruxelles) sont d'ores et déjà annoncés annulés pour vendredi. Des retards sont également à prévoir sur les autres vols.

Par ailleurs à Britair, autre filiale d'Air France, le SNPNC-FO a déposé un préavis de grève pour les mêmes dates et les mêmes revendications. Cet appel n'aura aucun impact sur le trafic, indique-t-on à Air France.

Parents pauvres de la restructuration

Les syndicats de Regional s'estiment les parents pauvres de la restructuration engagée par le groupe Air France-KLM qui ambitionne deux milliards de réduction de coûts d'ici à 2015. Ce plan de redressement, baptisé Transform 2015, prévoit de réorganiser le court et moyen-courrier en trois pôles, dont celui constitué des filiales Britair, Regional et Airliner. Air France vise pour ce pôle "une augmentation de la productivité de 15% sans départ non volontaire", selon un porte-parole de la direction d'Air France.

Les syndicats de Regional craignent pour le périmètre et le volume de leurs activités, et pour leurs emplois. Ils exigent "le maintien dans le Groupe Air France du pôle Régional Air France". La direction s'est voulue rassurante, indiquant qu'il n'était pas question pour le groupe de se désengager de ses filiales.

Filiale depuis 2001 du Groupe Air France, Regional relie entre elles les principales capitales régionales européennes. Elle dessert ainsi 20 villes françaises et 25 villes européennes, en plus de 300 vols chaque jour. Son siège social est à Nantes.

Commenter cet article

  • mactan1 : Ils détruisent leur outil de travail , privatisez moi tout cela qu'on les mette dehors.....

    Le 21/07/2012 à 02h59
  • antilopejaune : He ho! C'est Hollande le Président! C'est vot' pote, non?

    Le 20/07/2012 à 19h15
  • flavias : Ce qui est malheureux comme d'habitude c'est que des gens qui ont travaillé toute une année et qui espère passer une bonne semaine de vacances en famille la commencent très mal !!!!

    Le 20/07/2012 à 09h24
  • khan85 : Comme d'hab, un we non seulement l'entreprise a des difficultés, mais les emplyés font grèves, vous me dire c'est toujours çà qu'AIR F ne paiera pas

    Le 20/07/2012 à 09h21
  • flo5793 : Alors que l'entreprise est en difficulté, les syndicats appellent à faire grève tout en prenant une fois de plus les vacanciers en otage. Honte à nos syndicats et à ceux qui les suivent.

    Le 20/07/2012 à 08h34
      Nous suivre :

      Entre Morano et Philippot, ça clashe, ça clashe...

      logAudience